Politique UNE

Congrès des jeunes de l’Adema : La guerre de succession de Lazare Tembely ouverte

Le parti de l’Alliance pour la démocratisation au Mali (Adema) va élire son président des jeunes, la présidente des femmes et tenir par la même occasion sa conférence nationale, les 13 et 14 octobre prochains.

Si du côté du bureau des femmes, la température est moche, il n’en est pas de même pour le bureau national des jeunes qui reste. L’actuel patron du bureau, Lazare Tembely, non moins le chef de cabinet du ministre de l’Education nationale, frappé par la limite d’âge ne pourra plus se représenter.

L’absence de la candidature de Lazare a suscité de l’engouement dans la campagne qui a commencé dans les différents états-majors. Pour le moment, trois candidats se sont déclarés. Il s’agit de l’honorable Youssouf Haya, député élu à Koro, actuellement membre de la Commission défense de la CEDEAO. Il part favori à la succession de Lazare Tembely.

Comme à la course des chevaux, en seconde chance, on retrouve le candidat Ibrahim Haidara, actuel directeur général de la poste, qui représente la jeunesse de la commune V. La troisième candidature, que l’on peut qualifier d’outsider est celle de la jeunesse de la section de Gao 

En tout état de cause, le congrès des jeunes de l’Adema sera une occasion de restructurer le 3è grand parti d’Afrique, après l’ANC en Afrique du Sud et PDCI en Côte d’Ivoire.

Le président du parti, le Pr Tiemoko Sangaré a déjà donné le ton la semaine dernière, lors de la conférence de la section de la commune III en disant que le parti fera tout pour récupérer sa place au niveau national à la sortie des élections législatives prochaines.

La guerre est ouverte. Les tractations et les coups bas qui sont les ingrédients de la politique vont bon train de part et d’autre dans les différents états-majors.

Le congrès sera l’occasion du retour des jeunes du parti qui avaient claqué la porte à la veille de l’élection présidentielle. C’est dire que l’Adema a besoin de ses fils partis pour d’autres horizons. Le président du parti, Pr Tiemoko Sangaré l’a fait savoir en tendant la main à ses camarades qui veulent revenir dans la ruche.

Seydou Diamoutene

22 Septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *