International UNE

Western Togoland : Le chef sécessionniste Charles Kormi Kudjordjie libéré après une caution de 27 millions CFA, les autres toujours en prison…

Le dirigeant de la Fondation Homeland Study Group, un groupe sécessionniste de la région de la Volta, M. Charles Kormi Kudjordjie, a été arrêté et condamné à une caution de 250 000 GHS, soit un montant de 27 000 0000 CFA .

M. Kudjordjie a été arrêté le dimanche 5 mai 2019 avec sept autres membres du groupe qui ont tous été traduits en justice à Accra le mercredi 8 mai 2019. Outre M. Kudjordjie, les autres doivent être placés en garde à vue et réapparaissent devant le tribunal. le 22 mai 2019. Les huit suspects ont été inculpés de complot en vue de commettre un crime, de trahison, de crime de trahison, de complicité de formation et de rassemblement illicites.

Leurs demandes n’ont pas été prises. Le procureur de la République, Winifred Sarpong, a déclaré devant la haute cour de trois juges; Les juges Afia Asare Botwe, Jerome Noble Nkrumah et Charles Ekow Baiden, ont déclaré que les accusés auraient été jugés par le tribunal de district de Ho, capitale régionale de la Volta, mais qu’ils ont été transférés par avion dans la capitale nationale, Accra, passé leur temps obligatoire dans les cellules de la police, il incombait à l’État de les faire traduire en justice.

Elle a également déclaré que la dernière tentative du groupe de déclarer l’indépendance de la région de la Volta n’était pas la première fois. Elle a donc plaidé contre l’octroi d’une caution aux suspects. Les accusés ont déclaré à la cour qu’ils n’étaient ni autorisés à voir leurs avocats ni autorisés à accéder à leur téléphone portable. Dans le même temps, une équipe de militaires et de policiers a arrêté mercredi environ 20 autres membres du groupe sécessionniste alors qu’ils s’apprêtaient à s’adresser aux médias au sujet de l’arrestation et de la détention de leur chef et des sept autres.

Le groupe envisage de déclarer la région de la Volta indépendante le 9 mai 2019. Ils insistent sur le fait que la région de la Volta, qu’ils appellent le Togo occidental, ne fait pas légalement partie du Ghana et qu’ils réclament son indépendance.

Le leader sécessionniste Charles Kormi Kudjordjie, âgé de 93 ans à la sortie du garde à vue, après le versement de la caution de près de 27 millions de franc CFA, hier à Accra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *