International Santé

 Covid-19 : La complexité de ce mal du siècle peut rendre l’obligation vaccinale contre performante

Dans mon article sur Facebook sur la gestion concertée mondiale de ce COVID-19, j’ai fait émerger l’idée qu’une obligatoire vaccinale à l’échelle mondiale permettrait de contrer plus rapidement   ce mal du siècle sans frontières donc aveugle à la couleur de la peau, à l’âge et au sexe au niveau planétaire.  La vie humaine est sacrée et très précieuse. Je suis scandalisé par le gâchis évitable de tant de vies humaines fauchées par ce virus aux quatre coins du monde.

SANS DÉTOUR

Grande Gueule : « Opération rassurance/séduction »

Sensibiliser et rassurer sur les réformes attendues ! Le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga s’y est engagé. La tenue prochaine des Assises Nationales de la Refondation et la création de l’organe unique ne fait pas l’unanimité. Aussi bien du côté de la classe politique que des organisations de la société civile, nous sommes loin du consensus. Le fossé s’approfondit entre une soixantaine de partis ou regroupement de partis au sein du Cadre d’Echanges pour une Transition Réussie, opposé aux réformes, et les soutiens du Premier ministre, majoritairement issu du M5-RFP.

Enquête Société UNE

Mali : Office pour la Protection des Végétaux (OPV) : 71 millions FCFA croqués dont 57 millions pour un marché non exécuté

Non reversement des produits de la vente des DAO (Dossiers d’Appel d’Offres) pour un montant de 2,20 millions FCFA ; paiement d’indemnités de déplacement non justifiées pour un montant de 2,23 millions FCFA ; paiement de jetons de présence indus pour un montant de 3,43 millions FCFA ; paiement de dépenses de régie non justifiées pour un montant de 5,36 millions FCFA ; paiement d’un marché non exécuté pour un montant de 57, 82 millions FCFA …

Actualité UNE

Le ministre Ibrahim Ikassa Maïga sur les reformes : « Il faut résolument s’engager…»

Le Gouvernement met les bouchées doubles pour mener les réformes nécessaires pour un Mali nouveau dont aspirent tant les autorités de la Transition. Des acteurs politiques et des organisations de la Société civile sont quasi unanimes sur la nécessité des assises nationales de refondation et la mise en place de l’organe unique de gestion des élections (OUGE). Pour le ministre de la Refondation de l’Etat, chargé des Relations avec les Institutions, le Pr Ibrahim Ikassa Maïga, ‘’il faut résolument s’engager de façon holistique et engagée’’.

Politique UNE

Chronogramme des élections : La CEDEAO déplore l’insuffisance d’actions concrètes

La délégation de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest est, après avoir séjourné les 5 et 7 septembre derniers à Bamako, repartie insatisfaite. La mission d’évaluation de la Transition de l’organisation s’est dite préoccupée par l’insuffisance d’actions concrètes dans la préparation effective du processus électoral.