Mamadou-Diarrassouba-deputé-élu-à-Dioïla-et-president-de-la-14
Politique UNE

Chronogramme des réformes politiques et institutionnelles : Diarrassouba appelle Dioïla à soutenir sans réserve la transition

A pas de charge, Mamadou Diarrassouba était dans son fief électoral, Dioïla, le week-end dernier, pour expliquer  à la population de Dioïla le bienfondé des réformes politiques et  institutionnelles.  A cette occasion,   il a invité la population de la région à accompagner  les autorités de la transition, notamment dans ses efforts de sécurisation du pays.

Bois chauffage
Société

Cherté du gaz : La hausse des prix dérègle les bois

La ruée sur le charbon de bois ne fait que commencer. Avec la cherté du gaz, les forêts maliennes courent le risque de disparaître plus tôt. La transition qui ne fait rien pour apporter du gaz bon marché est en train d’assister à la liquidation du couvert végétal. Le charbon de bois est la seule source d’énergie à la portée de la population. Pourtant, le Mali s’est doté en 2010, d’une nouvelle loi forestière visant à réorganiser l’exploitation forestière, le transport et le commerce de bois dans un cadre législatif nouveau, techniquement et socialement plus adéquat.

M5-RFP-version Bittar
Politique UNE

Débat sur la loi électorale : Le M5 sur le point de tout gâcher

Un doigt accusateur est pointé sur le M5 RFP de Choguel Maïga qui a lancé une vaine polémique. Le président de la transition a promulgué la loi électorale vendredi dernier (24 juin), alors que le Premier ministre ne le voulait pas. Ainsi, les proches de Choguel Kokalla risquent de mettre en péril le fragile équilibre entre les pouvoirs qui composent la transition. Cela se voit à travers ce qui est arrivé après le rejet de la première mouture de la loi électorale.

Dans ledit communiqué, le Gouvernement du Mali prend acte du Communiqué final de la 3me Session extraordinaire de la Conférence des Chefs d'État et de Gouvernement de la CEDEAO sur la situation au Mali et en Guinée, tenue, le 07 novembre à Accra.
Actualité Politique UNE

Promulgation de la loi électorale : La démission de Choguel s’impose !

En dehors du tintamarre provoqué par le vote de la loi électorale par le CNT, dû principalement à l’attitude de défiance du gouvernement, le président de la transition, sans hésiter, l’a promulguée et l’a publiée au Journal officiel. Dès lors que le gouvernement s’était mis dans la logique de contestation de la loi électorale, arguant qu’il ne s’y reconnaît plus (200 articles font l’objet des 92 amendements sur  les 227 articles), cet acte du président de la transition met le Premier ministre en mauvaise posture. Comment va-t-il surmonter ce cuisant désaveu politique ?  

Assimi Goïta-Malick Diaw-Choguel Kokalla Maïga
Actualité UNE

Promulgation de la loi électorale par le Président de la transition : Un désaveu et non une rupture !

Adoptée par le Conseil National de Transition(CNT) après avoir reçue 92 amendements, la loi électorale a été promulguée le vendredi 24 juin 2022 par le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta. Cette décision est loin de faire l’unanimité puisque, avant sa promulgation, une tendance favorable au Premier ministre, Choguel Kokalla Maiga, avait exprimé des réserves sur le toilettage apporté à cette loi par le CNT. C’est pourquoi cette promulgation par le Président de la Transition, sonne comme un désaveu cinglant à cette tendance proche du Premier ministre. On ne peut pas donc parler de rupture entre les deux autorités de la Transition.

ANAC Mali
Société UNE

ANAC-Mali : Des résultats positifs enregistrés en 2021, malgré le contexte difficile

L’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), a tenu le jeudi 23 juin 2022, la 31è Session ordinaire de son Conseil d’administration. C’était sous la présidence de Mme Touré Assian Sina, Présidente du Conseil d’administration (PCA), en présence du tout nouveau Directeur général de l’Agence, colonel Drissa Koné, ainsi que plusieurs administrateurs.

Enfantq-femme-famille-mali-journée enfants
Actualité UNE

2ème évaluation du BVG de la politique « Santé et hygiène publique » du PRODESS III : Seulement 15% de taux de realisation, faute de fonds

Le Bureau du Vérificateur Général (BVG) a évalué la Composante 3 « Femme, Enfant et Famille » de la phase III du PRODESS, couvrant la période 2014-2018. Sa deuxième évaluation de politique (EPP) qui vient compléter l’évaluation précédemment faite de la composante 1 « Santé et hygiène publique » en 2020.