ADEMA-PASJ- Congrès ordinaire-Dioncounda Traoré présent
Actualité UNE

Plainte du Mali contre la France au conseil de sécurité de l’ONU : L’ADMA-PASJ pour une gestion rigoureuse et impartiale

Le mardi 14 septembre dernier, a été déclarée l’ouverture de la 77e session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies à New-York. Dans une déclaration, l’Adéma-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (Adéma-PASJ) exige des Nations-Unies « une gestion rigoureuse et impartiale » de la plainte du Gouvernement malien contre la France au Conseil de Sécurité.

D’entrée de jeu, le ministre Kassogué a rendu un hommage aux professionnels des médias et exprimé toute notre gratitude pour le professionnalisme et la promptitude avec lesquels ces hommes ont accompagné son département dans le cadre des deux premières journées.
Actualité UNE

Le ministre Kassogué à la 3eme journée des échanges presse et justice :  « Corrupteurs et corrompus doivent être réprimés sans ménagement »

Pour le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des sceaux, Mamoudou Kassogué, les corrupteurs et les corrompus sont sur le même pied d’égalité et « doivent être réprimés sans ménagement » y compris les magistrats qui s’adonnent à la pratique de corruption.