Culture

43eme session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO : La culture malienne à l’honneur

La 43e session du Comité du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations Unies pour la Science et la Culture (UNESCO) se tient depuis le 30 juin dernier au Centre International des Congrès de Bakou, République d’Azerbaïdjan. Les travaux prendront fin le mercredi prochain.

Les points inscrits à l’ordre du jour de cette session étaient entre autres : l’adoption du rapport de la 42 ème session tenue à Manama (Bahreïn) ; l’examen des états de conservation des biens du patrimoine mondial ; l’examen et l’adoption des rapports périodiques et l’inscription de nouveaux biens sur la Liste du patrimoine mondial.

Le Mali est représenté dans cette session par une forte délégation conduite par le ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo. L’ouverture des travaux a été présidée par le ministre azerbaïdjanais de la Culture, Abdulfas Garayev. C’était en présence de la Directrice générale de l’UNESCO, Madame Audrey Azouley, de nombreux invités et des délégations des États parties à la Convention de 1972, concernant la protection du patrimoine mondial culturel et naturel.

Au cours de la session,  Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo  a eu des séances de travail avec quelques personnalités du monde de la culture. Il s’est agi, notamment du Sous-Directeur général de la culture de l’UNESCO Enersto Ottone et ses proches collaborateurs, le ministre irakien de la Culture, les ministres camerounais et tanzanien de la Culture. C’était l’occasion pour le ministre Ramatoulaye Diallo de demander d’observer une minute de silence en hommage aux victimes des attaques terroristes au Mali, une première dans l’histoire des sessions du Comité du patrimoine mondial depuis sa création.

Et Mme le ministre de lancer ensuite un appel en faveur de la protection des biens culturels maliens inscrits au patrimoine mondial en général et celui des falaises de Bandiagara en particulier. A sa demande, un projet d’amendement au point 7 de l’ordre du jour (Décision 43 COM 7.2), a été soumis aux membres du Comité pour adoption. Celui-ci porte sur le renforcement et l’implication des partenaires et des experts dans la conservation durable et la gestion efficace du patrimoine culturel des Falaises de Bandiagara .

C’est dire que la  participation du Mali à cette 43e session du Comité du patrimoine mondial, a été couronnée de succès, au regard des activités menées par Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo et sa délégation.

 Diakalia M Dembélé

22 Septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *