Sécurité

Cercle de Niono : Une localité qui échappe au contrôle de l’Etat

Situé à 347 km de Bamako dans la région de Ségou, Niono est un cercle connu et très réputé pour sa grande production de produits de première nécessité. Cependant, cette localité échappe au contrôle de l’Etat car elle est devenue un vrai nid des groupes armés terroristes qui s’attaquent aux populations, avec comme conséquence l’exode vers la ville de Ségou, voire Bamako.

Actualité Sécurité UNE

4 nouveaux hélicoptères de type MI-171 : Une puissance de feu contre les terroristes

Assurer la défense sol-air, doter les troupes des équipements adéquats leur permettant de remplir pleinement la mission confiée, l’acquisition de quatre nouveaux hélicoptères de type MI-171, auprès de la Russie, est un signal fort, de la volonté des autorités de la Transition de reconquérir le territoire national, et bouter les forces du mal.  

Sécurité UNE

Ecole Nationale de Police (ENP) : Professionnalisation des instructeurs des forces de sécurité

Le Directeur Général de la Police Nationale, le Contrôleur Général Soulaïmane TRAORE a présidé ce mercredi 29 septembre 2021, la cérémonie marquant la clôture de la session de professionnalisation des instructeurs des Forces de Sécurité maliennes dont l’objectif était de renforcer les capacités les instructeurs des Forces de Sécurité.

Sécurité UNE

La France offre un important lot de matériels à la Police malienne

La France vient de remettre un important lot de matériels bureautiques, roulants et autres à la Police Nationale du Mali. La remise officielle a été faite au directeur Général de Police, contrôleur Général de Police Soulaïmane Traoré, par le 1er conseiller à l’ambassade de France au Mali, Laurent Favier. C’était le vendredi 24 septembre 2021 dans les locaux de la Direction Générale de la Police. Ces matériels sont destinés au nouveau commissariat de Douentza.

Sécurité

Lien entre Bamako et Wagner : ‘’Séisme’’ dans la bande sahélo-saharienne

La France n’admet pas la perspective d’accord de défense entre le Mali et la société privée russe Wagner, pour assurer la sécurité sur notre territoire national. Selon la ministre des armées françaises, la formalisation de contrat avec Wagner va sans doute provoquer un séisme dans la bande sahélo-saharienne. A Bamako, on s’enjaille.