Assimi GOÏTA, Chef de l’État- Delmi BOUDEJEMAA,
Actualité UNE

Alger-Bamako : un émissaire du Président Tebboune à Koulouba

Le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a accordé une audience à Delmi BOUDEJEMAA,  Président du Comité de suivi de l’Accord pour la paix et la Réconciliation nationale issu du processus d’Alger, également Directeur général de l’Agence algérienne pour la coopération internationale. Il était porteur d’un message du Président de la République algérienne Démocratique et Populaire, M. Abdelmadjid TEBBOUNE.

colonel-Assimi Goïta-président-tran,sition-Mali-2021
Actualité UNE

Discours du Président de la Transition colonel Assimi Goïta à l’occasion de la fête de l’armée

À l’occasion de la commémoration du 61e anniversaire de l’armée nationale, le Président de la Transition, SE, Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État et Chef suprême des Armées, a respecté la tradition. Ce mercredi 19 janvier 2022, dans un discours diffusé à l’ORTM, il a évoqué les grandes réformes entreprises au sein de l’Armée ainsi que les résultats auxquels elles ont conduit.

Meeting-manifestation-protestation-contre-sanctions CEDEAO-Bamako
Actualité UNE

Meeting de protestation contre les sanctions de la CEDEAO : Le boom de mobilisation, soutenu par des communautés africaines au Mali

La mobilisation de la majorité des Maliens, soutenue par des communautés africaines au Mali, le vendredi 14 janvier dernier, a été un véritable boom. Non seulement cela témoigne que le peuple adhère aux projets des autorités de la Transition, mais aussi un message de nationalisme des peuples africains est envoyé aux Chefs d’Etat de la CEDEAO dont les sanctions contre Bamako ne sont qu’un fragrant de violation des textes de l’organisation sous régionale.

Dr Choguel Kokalla Maïga
Actualité UNE

Choguel au meeting de mobilisation contre les sanctions de la CEDEAO : « Ces sanctions ont pour objectif de  déstabiliser les Institutions de la République »

Le Boulevard de l’Indépendance a servi de cadre au  grand meeting de soutien aux Autorités de la transition, le vendredi 14 Janvier dernier. Cette mobilisation du peuple malien fait suite aux sanctions prises par les Chefs d’états de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO) et l’Union Economique et Monétaire Ouest-africaine ( UEMOA) dans la capitale du Ghana, le dimanche 9 janvier passé.