Le Président GOÏTA compte donc désormais sur les autorités et légitimités traditionnelles pour mieux sensibiliser leurs populations respectives autour de ce projet, qui devra poser les jalons du Mali Kura. Il est convaincu qu’une fois adopté, ce projet donnera au Mali toute sa souveraineté. « Nous avons accompli notre devoir, le reste du travail vous revient. Informez vos populations pour que le référendum soit un franc succès », a exhorté le Chef de l’État avant de rassurer que ce projet fera rayonner le Mali.
Actualité UNE

Constitution/Référendum :« Nous avons accompli notre devoir, le reste du travail vous revient », Président Assimi aux autorités et légitimités traditionnelles

Le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a reçu, ce lundi 20 mars 2023, dans la matinée, les autorités et légitimités traditionnelles.  L’objectif de cette rencontre était de présenter le projet de Constitution à ces autorités et légitimités en leur expliquant surtout les grandes innovations contenues dans ce document. 

La traditionnelle rencontre avec la Presse s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme d’information et de communication de la DGCCC, qui a pour objectif de sensibiliser les agents régionaux et subrégionaux de la Direction Générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence de l’ensemble du pays sur l’organisation du circuit de distribution des produits de première nécessité, le guichet unique du commerce extérieur et les mesures de facilité des échanges.
Actualité UNE

Mois de Ramadan : La DGCCC rassure sur l’approvisionnement des denrées alimentaires

Lors de la deuxième édition du Café de presse de la DGCCC, qui a eu ce jeudi 16 mars 2023 au CNPM, le Directeur de la DGCCC, Boucadary Doumbia, a donné des assurances sur l’approvisionnement des denrées alimentaires sur la chaine d’approvisionnement du marché. Il a promis qu’il n’y aura pas de pénurie de denrées alimentaires pendant le mois de Ramadan.

L’état laïc, également connu sous le nom d’État séculier se fonde sur la séparation entre l’État et les institutions religieuses. Cela signifie que l’État n’a pas de religion officielle et ne favorise ni ne discrimine aucune religion. Les lois sont basées sur des principes laïcs et s’appliquent à tous les citoyens, qu’ils soient croyants ou non.
Actualité UNE

Différence entre un État laïc et un État un multiconfessionnel : Ce qu’il faut savoir

L’État laïc et l’État multiconfessionnel sont deux concepts distincts qui définissent les relations entre l’État et les religions pratiquées par les citoyens sur un territoire. Alors que l’état laïc se caractérise par la neutralité de l’État envers toutes les religions, l’état multiconfessionnel reconnaît et soutient plusieurs religions.

Tout est parti d’une déclaration de l’activiste chroniquer sur la mort de l’ex-Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, le samedi 12 mars 2023 à la tribune de la 3ème Conférence nationale du parti ASMA CFP.
Actualité UNE

Mali : L’activiste Mohamed Youssouf Bathily alias  »Ras Bath » retourne en prison, les raisons

Présenté devant un juge du parquet du tribunal de la commune IV, ce lundi 13 mars 2023, à la suite d’une convocation du Commissariat du 5ème arrondissement de Bamako, l’activiste Mohamed Youssouf Bathily, plus connu sous le pseudonyme de Ras Bath, a été placé sous mandat de dépôt pour  » simulation d’infraction et trouble à l’ordre publique « .