EDITO

Edito : L’avenir de la nation, se prépare à l’école

Après quelques mois passés à la maison, les élèves reprennent, cette semaine, le chemin de l’école. Enseignant et élèves se retrouvent pour une nouvelle année académique dont personne ne peut dire, à l’avance, si, elle sera paisible ou perturbée.

Les années scolaires se suivent et se ressemblent tous en termes de perturbations. Il est important, cependant, voire capitale, que le monde scolaire soit apaisé pour un bon apprentissage des enfants. Car, l’avenir de la nation, se prépare à l’école et sans école pas d’avenir et pas d’avenir pas de nation.

Il est donc capital que les autorités (scolaires, politiques et administratives) fassent tout pour éviter de nouvelles perturbations de l’année scolaire qui démarre. Nos enfants n’ont pas à payer les frais de nos divisions politiques ni de nos luttes syndicales. Bonne rentrée scolaire et bonne année académique !

El Hadj Tiémoko Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *