Nous allons continuer à œuvrer pour un Conseil National de Transition efficace, dédié à la réussite de la Transition, tout en étant une institution ouverte, disponible, accessible qui communique et qui s’assume
Actualité UNE

Rentrée parlementaire du CNT : Le président Malick Diaw pour « une institution qui s’assume »

La rentrée parlementaire du Conseil National de Transition pour la session ordinaire d’avril 2024 a eu lieu le lundi 8 avril 2024 dans la salle Djeli baba Sissoko du centre International de Conférence de Bamako (CICB). Le Président de l’organe législatif, Col Malick Diaw, s’engage pour « une institution ouverte, disponible, accessible qui communique et qui s’assume ».

Le forum a fourni une plateforme unique pour l'échange d'idées et d'expériences, permettant à la CEDEAO de présenter ses initiatives visant à amplifier la voix des jeunes à travers des webinaires innovants et des discussions interactives. « Nous opérons dans une région confrontée à une myriade de défis - du chômage et de la sécurité au terrorisme. Il est impératif pour nous d'aborder ces problèmes de front, et les jeunes sont des partenaires cruciaux dans cette entreprise. » SOW SARR a souligné.
International UNE

Dialogue mondial des jeunes à Cotonou : La CEDEAO expose sa stratégie globale en faveur de la jeunesse dans les sphères socioéconomiques

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) renforce son engagement en faveur de l’autonomisation des jeunes et du développement régional à travers la participation active du Professeur Fatou SOW SARR, Commissaire au Développement Humain et aux Affaires Sociales, au premier Dialogue mondial de la Jeunesse qui s’est tenu à Cotonou, en République du Bénin, les 5 et 6 avril 2024.

Actualité UNE

Contribution de l’Association malienne de droit public au débat sur la fin de la transition

Depuis quelques jours, la classe politique et le landernau juridique du Maliba se fendent de communiqués plus ou moins alambiqués sur la fin de la Transition, le 26 mars 2024. Ils demandent qui, le passage à une Transition civile, qui, des élections dans six mois, qui, un aménagement institutionnel de la gestion de la Transition. […]

Faut-il le rappeler, le M5-RFP traverse une crise profonde depuis quelques. Après un premier éclatement qui a vu des cadres comme Me Mohamed Ali Bathily, Cheick Oumar Sissoko, le mouvement a connu une seconde division.
Politique UNE

Le Comité Stratégique du M5-RFP pro Choguel répond aux partis politiques sur la fin de la Transition

Dans sa déclaration N°024/2024 – CS/M5-RFP relative à la sortie des partis politiques à propos de la fin de la transition, le Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) pro Choguel balaie du revers des mais « l’idée même d’un vide juridique » qui, selon son vice-président, « est plus surprenant ». Lisez.

« Nous avons souvent été marginalisées, maltraitées et même réduites au néant. Aujourd'hui, voir que plusieurs femmes se mobilisent autour d'un même idéal pour défendre leur cause et celle de leurs jeunes sœurs académiques en vue d'une meilleure condition de vie sociale, économique et politique dans un avenir radieux est très encourageant »
Entrepreneuriat Société UNE

Mme Maïmouna Traoré : Un exemple de leadership féminin au Mali

« Nous avons souvent été marginalisées, maltraitées et même réduites au néant… », a déclaré la conférencière du jour, Mme Maïmouna Traoré, lors d’une journée de plaidoyer organisée par la commission genre du ministère des Mines, en collaboration avec le Projet de Gouvernance du secteur des Mines, à travers une conférence-débat.

« Nous utiliserons toutes les voies légales et légitimes pour le retour de notre pays à l'ordre constitutionnel normal et dans le concert des Nations, gage de la stabilité politique et du développement durable », déclare la coalition dans sa déclaration.
Politique UNE

Mali : Une coalition de partis et OSC réclament des élections présidentielles de fin de transition

Dans une déclaration commune ce dimanche 31 mars 2024, une coalition de partis politiques, regroupements politiques et organisations de la société civile du Mali exhorte les autorités à organiser l’élection présidentielle dans les meilleurs délais, suite à la fin de la période de transition. La transition, instaurée en réponse à des troubles politiques en 2020, […]

Les figures de proue de cette dissidence sont Me Mountaga Talla, imam Oumarou Diarra, Jeamille Bittar et Paul Ismaël Boro. Ces derniers ont révoqué, le 5 mars 2024, le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga de son fauteuil de Président du CS M5-RFP, après ‘’l’expiration du délai’’ de 72 heures ‘’qui lui a été imparti pour ramener la cohésion et la sérénité au sein du M5-RFP’’.
Politique UNE

M5-RFP pro Choguel : A l’heure du bilan et des diatribes

Au cours d’un point de presse du Comité Stratégique du M5-RFP pro Choguel, tenu ce jeudi 28 Mars 2024 et animé par Bouba K. Traoré, Vice-président dudit Comité, de nouvelles préoccupations ont été partagées concernant la situation interne du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP). Entre bilan et diatribes envers les membres suspendus, les anti Choguel donc, le mouvement reste engagé envers la Transition.

Cette transition, qui s'annonce prometteuse, suscite l'optimisme et l'espoir au sein de la population sénégalaise. Les attentes sont grandes quant à la manière dont le nouveau président, Bassirou Diomaye Faye, saura relever les défis qui se présentent et œuvrer pour le bien-être de tous les citoyens.
UNE International

Sénégal : Le Président Macky SALL accueille son successeur Bassirou Diomaye Faye pour amorcer une transition politique majeure

Ce jeudi 28 mars 2024, une rencontre historique a eu lieu au palais présidentiel entre le Président sortant, Macky SALL, et son successeur élu, le Président Bassirou Diomaye Faye. Cette rencontre symbolique intervient à la suite de l’élection présidentielle du 24 mars 2024, au cours de laquelle le peuple sénégalais a choisi son nouveau leader dès le premier tour.

Le silence prolongé des Autorités de la Transition sur le chronogramme électoral, suite au « léger report » de la date des élections, ne participe nullement à l'apaisement du climat socio-politique, ni à la consolidation de la cohésion sociale chère à tous les maliens démocrates et républicains
Politique UNE

Délai de la transition : La classe politique et les OSC brisent le silence

Face à ce que d’aucuns d’eux qualifient de « vide institutionnel’’ ou ‘’ vide juridique’’, l’après 26 mars 2024 suscitent des réactions vives au sein de la classe politique et d’une certaine Organisation de la Société Civile (OSC), qui rompent le silence.  Tous interpellent les autorités de la transition pour le retour rapide à l’ordre constitutionnel normal. Ici, quelques déclarations.