Faits divers Société

Accusé de meurtre : Mamadou Camara condamné à 5 ans d’emprisonnement

La 1ère affaire de la 1ère journée (le lundi 28 octobre 2019) de la 2e session ordinaire de la Cour d’assises siégeant à Bamako était un cas de meurtre qui a vu comparaître Mamadou Camara, comme accusé. Grâce à la plaidoirie de ses avocats, Me Youssouf B. Kéita et Me Abdrahamane Kanouté qui ont su prouver que leur client était en légitime défense, Mamadou Camara s’en est tiré avec 5 ans d’emprisonnement.

Accusé du meurtre d’Ousmane Diallo (41 ans), Mamadou Camara (18 ans) a expliqué les circonstances de cette mort. A ses dires, le 19 septembre 2017, devant la boutique de jeux vidéo de son jeune frère, il a été apostrophé par Ousmane Diallo (saoûl) qui lui demandait de lui remettre ses effets dont il avait été dépouillé dans la rue. “Quand j’étais accroupi pour fermer la porte de la boutique de jeux, Ousmane Diallo est venu avec un morceau de bouteille pour m’agresser. Il m’avait agrippé. C’est en me dégageant et lui retirer la bouteille qu’il a été  “tracé” à la gorge par le morceau de bouteille qu’il détenait. Quand il est tombé, j’ai eu peur et j’ai fui pour rentrer chez moi. C’est après que les policiers sont venus m’arrêter”, a-t-il raconté à la barre.

A la demande du juge s’il avait informé ses parents de l’incident et s’il connaissait Ousmane Diallo, il répondra par la négation. Et un assesseur de demander à Mamadou Camara : “Si Ousmane Diallo ne te connaît pas, pourquoi il est venu t’agresser dans une foule ?”. L’accusé reste bouche bée. Le juge de demander si l’accusé n’a-t-il pas blessé Ousmane par un autre objet car l’arme du crime n’a pas été retrouvée. Mamadou Camara maintiendra sa version des faits. Et un autre assesseur de demander si Ousmane Diallo n’a pas été piqué ou tranché au cou au lieu d’être tracé car il a été gravement blessé et a perdu beaucoup de sang avant de mourir. L’accusé ne répondra pas à la question.

A son tour, l’Avocat général demandera de montrer la photo du cadavre d’Ousmane Diallo. Les avocats de Mamadou Camara s’opposèrent à cette demande car, à leurs dires, cette photo sans signature ni tampon ne peut constituer une pièce à conviction. Pour l’Avocat général, l’acte de Mamadou Camara est un meurtre.

Dans leur plaidoirie, les avocats de Mamadou Camara se sont battus comme de beaux diables pour sauver la peau de leur client. Ils ont insisté sur le bâclage du dossier depuis les enquêtes préliminaires et tout au long du processus d’audition. La police n’a pas pu rassembler de preuves, selon eux et ils ajoutent que c’est la Police qui devait faire les photos, mais ces photos ont été mises à sa disposition. Il n’y a pas eu de rapport d’autopsie du corps d’Ousmane Diallo. Et leur client ne peut être jugé avec les photos. Ils diront que Mamadou Camara n’est pas un meurtrier car c’est un coup qui a entraîné des conséquences. Et ce coup n’était pas intentionnel.  Le coup n’a pas été donné dans l’intention de donner la mort, soutiennent les avocats. Pour eux, Mamadou Camara n’a fait que se défendre, sauver sa vie face à une agression. “C’est dans les mouvements qu’Ousmane Diallo a été blessé. Il n’a pas été égorgé. Mamadou Camara était en état de légitime défense. Et son dossier a été mal ficelé”, avancent-ils. Ils ont plaidé pour la légitime défense et demandé l’acquittement de leur client.

L’Avocat général affirmera que le coup a été volontairement donné sans l’intention de donner la mort, contrairement aux avocats qui maintenaient que le coup a été involontaire. Il demandera la peine appropriée, suffisamment sévère. Les avocats demanderont des circonstances atténuantes et une peine minimum avec sursis. Ce cri de cœur des avocats a été entendu par la Cour.

Après avoir entendu l’accusé, l’Avocat général, les avocats, la Cour a reconnu Mamadou Camara coupable, mais avec des circonstances atténuantes. Il a été condamné à 5 ans d’emprisonnement. Le président de la Cour a informé les parents d’Ousmane Diallo qu’ils peuvent demander réparation avec des dommages et intérêts.

Siaka DOUMBIA

Aujourd’hui-Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *