Economie

Dans la zone agricole de Manantali : Le Ministre Baba Moulaye Boubacar pour booster l’Agriculture

Faire de Manantali une zone agricole de production par excellence en dotant les producteurs des moyens et accompagnements nécessaires et créer les Centres ruraux des Prestations agricoles, le Ministre de l’Agriculture Baba Moulaye Boubacar est allé sur le terrain, rencontrer le monde paysan, les autorités coutumières et visiter le barrage de Manantali, au premier jour de son séjour de vingt-quatre heures dans la localité.

Accueilli en liesse par la population visiblement très heureuse de voir leur localité abriter le lancement des Centres Ruraux des Prestations agricoles (CRP), le Ministre et la forte délégation qui l’accompagne ont foulé le sol de Manantali aux environs de 12 heures passées de quelques minutes.

Après avoir fait plus de six heures de route Bamako- Manantali, le Ministre et toute sa délégation ont eu droit à un accueil de grand jours, réservé par les autorités administratives et politiques de la localité, l’Association des jeunes pêcheurs de Manantali, l’Association des jeunes pour le développement de Manantali, la Coopérative des producteurs de karité (Coprokama-Nietasso), le personnel du service de l’agriculture, des paysans, le coordinateur de la cellule de promotion et d’entreprenariat agricole, et d’autres.

Là s’arrête le cortège du Ministre, environ 1 km de la ville. Baba Moulaye Boubacar descend de son véhicule, il est accompagné du secrétaire d’État auprès du Ministre de l’agriculture, chargé de l’aménagement et de l’équipement, Adama Sangaré, le Président de l’Apecam, Bacary Togola, son chef de Cabinet, Amar Cheickna Haidara et plusieurs personnalités relevant de son département. Suivi de la poignée de main, salutations et brève présentation. Le ministre serre la main à tous, alignés de part et d’autre de l’entrée principale.

Le cortège prend la direction de la ville, cité des cadres, lieu de la résidence pour se préparer et aller à la prière de vendredi.

Cent mille francs (100 000 FCFA)

À la grande mosquée de Manantali où ont effectué la prière le Ministre et sa délégation, des bénédictions ont été faites pour le retour de la paix dans notre pays. La délégation a également remis une enveloppe de cent mille francs (100 000 FCFA) à l’Imam et son staff pour faire des bénédictions à notre pays sans oublier de transmettre les salutations du Président de la République à l’ensemble des musulmans.

Dans la soirée, le Ministre et sa délégation ont rendu une visite de courtoisie à la chefferie du village et très rapidement Baba Moulaye a indiqué l’objet de sa visite dans la localité.

« Nous sommes venus ici pour l’Agriculture, voir et comprendre le monde agricole, afin d’apporter tout le soutien du gouvernement », a-t-il affirmé.

Ensuite, le Ministre a informé les autorités coutumières de la création de Centres ruraux de Prestations Agricoles à Manantali (l’objet de sa présence dans la localité) qui aura pour vocation de regrouper les jeunes, les former dans le domaine de l’Agriculture pour qu’ils embrassent le secteur et puissent aider les parents.

Aussi, les CRP auront pour mission de doter les paysans en matériels adéquats, subventionner les équipements, bref aider les agriculteurs dans leurs besoins.

Auparavant, le Ministre avait fait une présentation de la délégation qui l’accompagne. Il a témoigné le vœu du Chef de l’État pour le Mali et l’hivernage en cours.  « Le Président IBK souhaite une bonne saison de pluie et la paix au Mali. Puis, il m’a chargé aussi de transmettre ses salutations à l’ensemble de la population de Bafoulabé », a-t-il ajouté.

A son tour, le chef de village a souhaité la bienvenue au Ministre et sa délégation et exprimé toute sa joie de les voir dans sa cour. Pour lui, la visite d’un Ministre dans sa localité est un privilège et une reconnaissance des plus hautes autorités vis à vis des autorités coutumières. Au titre de l’accueil de son hôte dans son village, le chef du village a offert un mouton au Ministre et à sa délégation pour leur déjeuner.

Après les amabilités chez le chef de village, la visite a continué sur le barrage de Manantali, construit dans les années 1984-1988, au bénéfice du Mali, de la Mauritanie et du Sénégal, pour la production d’électricité et l’irrigation.

Guidé par un spécialiste, l’explication sur le barrage portait sur sa capacité d’irrigation, sa navigabilité et sa capacité de production d’électricité. Les visiteurs ont apprécié l’immense travail abattu sur 1600 mètres de longueur et 66 mètres de hauteur. La centrale thermique du barrage de Manantali a 200 mégas.

Ousmane MORBA

L’Observatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *