Actualité UNE

Dégâts de la première pluie à Bamako : Les autorités municipales sur sellette

Les autorités municipales de Bamako sont désormais sur la sellette à la suite des catastrophes causées de la première pluie de l’année 2019 à Bamako.

Jeudi 16 mai 2019. Bamako devient méconnaissable. Pour cause, la première pluie qui s’est abattue sur la ville depuis 4h du matin jusqu’aux environs de 6h avant de baisser d’intensité pour s’arrêter autour de 10 h.

Cette pluie attendue depuis quelques jours a fait du bien aux populations, vu la grande période caniculaire qui a précédé.  Certes. Mais, les dégâts humains et matériels sont énormes.

Selon certaines sources,  Bamako a enregistré 15 pertes en vies humaines, 30 maisons endommagés et 6 voitures emportées. Cette situation interpelle fortement les autorités municipales de la ville de Bamako, au premier desquelles le Maire du District Adama Sangaré.

En effet, il est légion de constater à Bamako des constructions anarchiques, même dans les lits de cours d’eau vendus parfois par certains élus communaux, spéculateurs,  des rues jonchées d’ordures, des caniveaux transformés en dépotoirs. Et voilà les conséquences refont surface avec cette première pluie.

Les populations doivent changer de comportement en ‘’libérant les servitudes’’ avant l’hivernage proprement dit. Par ailleurs, les élus municipaux sont désormais alertés et doivent prendre des mesures idoines.

DACK/Icimali.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *