Actualité UNE

IBK devant ses compatriotes du Niger : « Le Mali ne sombrera pas dans la violence »

En de séjour à Niamey où il a pris part au 12ème Sommet extraordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, dédié spécialement au lancement officiel de la Zone de Libre Échange Africaine (ZLECAF), le Président Ibrahim Boubacar Kéita rassure ses compatriotes : « Le Mali ne sombrera pas dans la violence ».

La Zone de Libre Échange Africaine ZLECAF est désormais lancée en présence de 27 Chefs d’Etats et de Gouvernements, des Premières Dames d’Afrique, du Représentant des Nations Unies, du Président de la Commission de l’Union Africaine, du Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’organisation panafricaine et de nombreuses grandes personnalités réunies pour la circonstance à Niamey. C’était le 8 juillet 2019.

Très attaché à la diaspora, le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéita a rencontré ses compatriotes installés au Niger, dans les locaux de l’Ambassade du Mali à Niamey.

Cette rencontre a mobilisé aux côtés du Président de la République de nombreux concitoyens et concitoyennes venus s’imprégner des grandes questions d’actualité dans leur pays, mais également apporter leur soutien et accompagnement au Chef de l’Etat et prier pour le pays afin qu’il retrouve rapidement sa stabilité.

La diaspora malienne du Niger a salué le Président de la République pour son sens élevé du patriotisme, pour avoir mis le Mali au-dessus de tout et favorisé l’apaisement et la décrispation en ce moment précis où le centre du pays fait face à des atrocités sur les paisibles populations civiles.

Les Maliens du Niger ont exhorté le Chef de l’Etat à continuer dans ce sens pour le bonheur de ses compatriotes.

Par ailleurs, les compatriotes d’IBK au Niger ont saisi l’occasion pour lui rappeler les difficultés dans lesquelles ils vivent. Ces difficultés ont pour noms la précarité, absence d’acte d’état civil, la non scolarisation des enfants.

Dans sa réponse, le président de la République les a appelés à l’union. ‘’Le Mali ne sombrera pas dans la violence. Ce qui est le vœu de ceux qui jouent à opposer les communautés et les religions au Centre du pays’’.

Il faut noter que les Maliens du Niger sont estimés entre 700.000. Surtout avec un fort afflux lié aux événements de 2012.

 Cyril ADOHOUN

L’Observatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *