Actualité Sécurité UNE

IBK sur la lutte contre le terrorisme : « Je n’ai aucun doute que nous gagnerons à terme cette guerre »

Le Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita reste confiant en l’engagement et en la capacité des forces armées maliennes à en découdre avec les ennemis du Mali. « Je n’ai aucun doute que nous gagnerons à terme cette guerre… Nos hommes vont au combat et préfèrent, nous le voyons de plus en plus, tomber les armes à la main que de céder un pouce du territoire », a déclaré IBK.

La semaine écoulée est marquée par la présentation de vœux de nouvel an au Président de la République. Le Gouvernement, l’armée et les autres couches de la société étaient à Koulouba pour présenter leurs vœux d’une année paisible et prospère au Chef de l’Etat.

Le bal des vœux a été ouvert le lundi 6 janvier 2020, par les familles fondatrices de Bamako, les Communautés musulmane, Catholique et Protestante, la Société Civile. Au cours de cette traditionnelle cérémonie, les représentants des différentes structures religieuses, coutumières et celle des forces vives de la Nation, ont tour à tour saisi l’occasion pour exprimer leurs préoccupations quant aux événements ayant marqué l’année 2019, notamment la crise sécuritaire, la délinquance juvénile, l’emploi des jeunes, la santé l’environnement, l’éducation.

Par ailleurs, ils ont salué le leadership du Président de la République suite à la réussite du Dialogue National Inclusif qui aura permis aux Maliens ‘’de la base au sommet d’échanger, de partager leurs préoccupations et de proposer enfin des solutions de sortie de crise’’.

En réponse, le Président Kéita a souhaité à ses hôtes, ses vœux les meilleurs et les a tous remerciés pour leurs qualitatives contributions au Dialogue National Inclusif. Le Président de la République s’est indigné de la montée de la criminalité dont les victimes ne sont que des innocents. A cet effet, il a déploré les drames qui ont endeuillé le pays au cours de l’année 2019, et adressé sa compassion aux parents de toutes les victimes civiles et militaires, et souhaité une année de paix et de stabilité pour le Mali et son peuple, avant d’inviter une nouvelle fois chacune et chacun au sursaut national.

https://icimali.com/nouvel-an-2020-ibk-presente-letat-de-la-nation/

Le mercredi 8 janvier 2020, c’est le tour du premier ministre et son gouvernement. Dans son discours-bilan, Dr Boubou Cissé a d’abord remercié le Président de la République pour la confiance placée en lui et en son Gouvernement pour la conduite des affaires publiques dans ce contexte de crises sociales, sécuritaire, économique et politique, à dimension multiples et multiformes. Malgré la situation encore difficile, le Chef du Gouvernement a inventorié les acquis et les performances réalisés sur le plan sécuritaire. Mais aussi politique avec l’organisation du Dialogue National Inclusif dont il s’est félicité de la « qualitative participation des Maliens, qui témoigne de la volonté du Mali à avancer vers la résolution de la crise ».

Dr Boubou Cissé n’a pas manqué de noter les avancées dans les secteurs de la Santé, de l’Education, des finances, de la culture, tout en renouvelant la volonté de son équipe à assurer ses missions aux côtés du Chef de l’État pour relever tous les défis sécuritaires, sociaux, économiques.

Après les vœux des familles fondatrices, des religieux et des forces vives de la Nation, le Chef de l’Etat a reçu au cours de la journée du mardi 7 janvier 2020, dans la matinée, les vœux des Institutions de la République et des Autorités Administratives Indépendantes, et dans l’après-midi les vœux de la Maison de la Presse, du Comité National de l’Egal Accès aux Médias d’État et de la Haute Autorité de la Communication.

Au-delà des traditionnels vœux, l’occasion a été propice aux forces vives de la Nation de formuler les préoccupations des différentes structures. Entre autres, les maux qui gangrènent notre pays, l’amélioration de leurs conditions de travail à travers le renforcement de leurs missions, le soutien et l’accompagnement de l’autorité légitime. Chacun s’est réjoui de l’organisation du dialogue National Inclusif dont la réussite est déjà une importante avancée pour adoucir le climat social.

En réponse à leurs requêtes relatives à la mise en œuvre des recommandations du Dialogue National Inclusif, le Président de la République est sans ambages, les recommandations issues de ce Dialogue National Inclusif constituent une feuille de route pour le Mali.

IBK a salué les mérites de chacun de ses hôtes, et les a tous invités à s’impliquer dans la réalisation de l’unité nationale autour notamment de nos Fama, et des enjeux majeurs.

Une armée engagée

La foi du Président de la république en les Forces armées et de sécurité au regard de leur engagement à gagner la guerre contre le terrorisme et autres agressions criminelles contre le pays ne fait pas doute, malgré l’année 2019 « particulièrement éprouvante, particulièrement coûteuse en vie humaines, surtout celles de nos soldats, dans la zone dite des trois frontières, dont l’importance stratégique n’est plus à démontrer pour les pays du G5 Sahel ».

https://icimali.com/securite-et-lutte-contre-la-criminalite-les-fama-interpellent-un-suspect-dans-le-braquage-de-cinzana/

 En effet,  le jeudi 9 janvier 2020, Koulouba a accueilli les Forces armées et de sécurité maliennes (FAMa) conduites par le chef d’état-major général des Armées, le général de division Abdoulaye Coulibaly. D’abord, IBK a précisé que nos troupes ‘’sont engagées dans une lutte à mort contre un ennemi lâche qui, sous le couvert fallacieux de l’islam, agresse des pays auxquels personne ne peut donner de leçon d’islam, de religion, de tolérance et de solidarité’’.

La confiance

«  Je n’ai aucun doute que nous gagnerons à terme cette guerre. Une telle guerre ne se gagne pas facilement et ne s’évalue pas avec les critères d’appréciations de la guerre conventionnelle. Nos hommes vont au combat et préfèrent, nous le voyons de plus en plus, tomber les armes à la main que de céder un pouce du territoire », a déclaré le Chef suprême des Armées. Qui  se dit convaincu par l’engagement et la capacité de nos hommes à gagner la guerre contre ceux qui sèment la terreur et la désolation dans notre pays.

Plus de budget à la défense et sécurité

Vu l’enjeu, le Chef de l’Etat IBK s’est engagé avec son gouvernement à accorder une part importante du budget national à la défense et à la sécurité. Cependant, il a  prévenu que les rumeurs et les histoires des PGA doivent obligatoirement relever du passé et d’un passé à jamais révolu. Tout en confiant qu’il n’acceptera plus que les hommes qui risquent leurs vies pour le Mali, soient lésés de leurs droits les plus élémentaires dans une logique d’accaparement criminel et antipatriotique.

Parlant des matériels militaires, surtout des aéronefs, le chef de l’Etat suggère un soin minutieux de ces appareils acquis grâce à l’argent du contribuable malien qui se soucie beaucoup de son outil de défense. C’est pourquoi, il exige que la maintenance des équipements soit faite à temps, selon des normes et avec toute la traçabilité requise.

Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, rendu un vibrant hommage aux forces étrangères, notamment la force Barkhane qui apporte un soutien inestimable aux FAMa. Tout en déplorant le sentiment anti forces étrangères qu’une frange de l’opinion tente de répandre.

« Ce qui est à l’œuvre sous nos yeux et qui ne nous honore pas, c’est que nous sommes en train de tirer sur le pompier’’, a déploré IBK.

Le Président IBK a rappelé que la décision de créer les pupilles de la nation n’est pas fortuite. D’où les célébrations de Noël en compagnie de ces jeunes dont les pères ont sacrifié leur vie pour le Mali. «  L’Etat malien les accompagnera et les protégera. Je m’y engage. Personne ne sera oublié. Ni les veuves, ni les enfants de nos militaires tombés’’, a promis IBK.

Sur la lutte anti-corruption engagée depuis quelques semaines, le président IBK  a précisé qu’il ne protégerait ni ne livrerait personne et que les procédures s’appliquent à tout le monde dans le respect des lois nationales.

Cyril A DOHOUN

L’Observatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *