Actualité Communiqué UNE

Mali : une sanction disciplinaire d’arrêt de rigueur à l’encontre de huit (8) fonctionnaires de police

Dans un communiqué de presse relatif à un incident survenu au quartier Hippodrome et ayant impliqué une patrouille de police du 3eme Arrondissement du District de Bamako, une sanction disciplinaire d’arrêt de rigueur a été prise à l’encontre de huit (8) fonctionnaires de police du 3è arrondissement.

Ledit communiqué, fait suite à un incident impliquant une équipe de patrouille du commissariat de police du 3eme Arrondissement du District de Bamako, dans la nuit du 24 au 25 octobre 2019, aux environs de 2 heures du matin, au quartier de l’Hippodrome.

En effet, explique la Direction Générale de la Police Nationale, au cours d’une opération de vérification d’identité, un individu a blessé à coup de couteau un élément de l’équipe de patrouille à l’avant-bras droit, avant de tenter de se soustraire du contrôle de la police. Au cours de son interpellation, l’intéressé a été accidentellement blessé par balle et a succombé à ses blessures.

Informée des faits, la Direction Général de Police Nationale a immédiatement fait ouvrir une enquête administrative par l’inspection de la police nationale pour faire toute la lumière sur cette affaire, afin que le ou les fautifs puissent être identifiés et sanctionnés conformément à la réglementation en vigueur, sans préjudice de poursuites pénales.

D’ores et déjà, à la lumière des premiers éléments d’enquête, le Direction Nationale de la Police informe qu’ « une sanction disciplinaire d’arrêt de rigueur a été provisoirement prise à l’encontre de huit (8) fonctionnaires de police, tous en service au commissariat de police du 3eme Arrondissement du District de Bamako ».

En cette douloureuse circonstance, la Direction Général de Police Nationale, tout en présentant ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt, assure , la même occasion, la population de son ferme engagement à lutter contre l’impunité dans les rangs de la Police Nationale.

Toutefois, le Directeur Général de Police Nationale sait compter sur la bonne compréhension des uns et des autres, singulièrement sur celle des parents du défunt qui seront tenus informés des résultats définitifs de l’enquête ouverte.

Icimali.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *