Amba-Eré dit André TEMBELY, catéchiste autodidacte
Culture UNE Vie des Stars

Disparition d’Amba-Eré dit André Tembely : Le monde de la culture et de la recherche anthropologique perd un de ses grands témoins

Né vers 1928 dans le village de Pélou, Chef-lieu de Commune du même nom, cercle de Bandiagara, Amba-Eré dit André TEMBELY, catéchiste autodidacte, est décédé le samedi 11 décembre 2021 à Bandiagara. Grand témoin de l’histoire et la culture du peuple dogon du plateau, André TEMBELY était une personne ressource de la Mission culturelle de Bandiagara.

Chrétien pratiquant, il fut également le premier jeune de la région de Bandiagara à collaborer dès 1954 avec les premiers prêtres blancs. De cette collaboration sont nées plusieurs publications sur la culture, le droit coutumier, la religion, la langue et l’organisation sociale des Dogons du Plateau de Bandiagara (milieu qu’il connaissait le mieux et où il avait vécu exclusivement) avec des chercheurs très célèbres :

– Un parler Dogon, le Donno-sô, notes de grammaire, père Marcel Kervran, L986

– La vie et la mort en Pavs Dogon, rites et célébrations chez les Donnon, Marcel Kervran, 1986

– Dictionnaire Dogon-Français Donno-sô, père Marcel Kervran, Deleu Bruxelles, 1993

– Les Dogon : Procès pénal traditionnel et justice réparatrice, Marcello Monteleonne, l’Harmattan, 2009

– Le culte de la terre au Pavs Dogon, Entre coutumes foncières et Décentralisation, Marcello Monteleonne, L’Harmattan, 2013

A LIRE AUSSI

Mme Cissé Assitan Traoré lance la fondation Soumaïla Cissé pour l’espoir et l’excellence

Amba-Eré TEMBELY a fortement œuvré pour la compréhension des textes bibliques et à leur traduction en dialecte donno-so ou Kamma-so du Plateau de Bandiagara. Il n’en était pas moins un fervent défenseur de la religion traditionnelle dogon et des cultures du pays dogon, transgressant par-là les tabous de l’église dont il était un des représentants, en s’intéressant notamment à la relation intime qui existent entre religion et tradition.

Ayant pris conscience de la valeur de la culture, André devient un ardent défenseur de la tradition et une personne ressource de la Mission culturelle de Bandiagara dès son installation. Sa compréhension de la culture l’a conduit à la représentation de la vie telle que conçue par la cosmogonie dogon. Une représentation physique de cette cosmogonie est le logo de l’association pour la promotion de la culture dogon, Gina Dogon. Logo devenu aujourd’hui la référence et l’emblème de tous les Dogon.

Amba-Eré (Dieu est mieilleur en dialecte donno-so dont il était locuteur), est aussi auteur de plusieurs manuscrits inédits :

Chants de mort chez les Dogon Donnon (Goumon-Na), Bandiagara, 1985,

Chants de la levée du deuil. Rites du dagni chez les Dogon Donnon, Bandiagara, 1989,

Contes pour le repos de l’esprit. Proverbes et devinettes, Bandiagara, 1992

La gestion traditionnelle des terres en Pavs dogon, Bandiagara, 1993,

Les funérailles et le Yimou Komo chez les Dogons de Kamma, Bandiagara,

Mémoire culturelle dogon donnon,

Le tourisme autochtone, Bandiagara, 1997,

La famille doqon, cellule familiale dans la famille élastique, Bandiagara, 1997,

La fête du Aou-Léyé et l’entrée des jeunes filles dans le toumo chez les Dogons de Kamma, Bandiagara.

Décédé le samedi 11 décembre 2021, André TEMBELY a été inhumé le dimanche 19 décembre 2021 au cimetière chrétien de Bandiagara.

Au nom de tous les travailleurs du Ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme et du monde de la Culture, à sa famille, à la Communauté chrétienne du Mali et au monde scientifique, le ministre présente ses condoléances les plus émues et prie pour le repos éternel de son âme !

MACIHT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.