Sécurité

Embuscade contre les FAMa : Au moins 24 militaires tués

Une patrouille des FAMA est tombée dans une embuscade, le dimanche 14 juin dernier, dans le secteur de Diabaly, région de Ségou, aux environs  de 16 heures causant la mort de 24 militaires tués,  8 rescapés et quatre véhicules  détruits.

Selon la Direction d’Information et des Relations Publiques de l’Armée (DIRPA), c’est dans le village de Boua Wéré , situé près de Diabaly, que  les présumés auteurs de ce crime ignoble ont perpétré leur forfaiture contre une importante patrouille  des FAMAs.  Le bilan provisoire fait état de  24 militaires tués,  8 rescapés et quatre véhicules  détruits.

Des informations indiquaient que  des dizaines  de militaires  étaient à bord de ces véhicules, et  beaucoup demeuraient  portés disparus. Les opérations de ratissage de l’armée de l’air ont été diligentées pour retrouver les rescapés.

Par ailleurs, le ministère de la Défense a annoncé, dans un communiqué que trois soldats manquent toujours à l’appel. « Les évaluations se poursuivent sur zone et ils sont recherchés activement », assurent les autorités.

Mali: Le M5-RFP a décidé de ne pas donner suite à la demande de rencontre avec IBK

La localité de Diabaly située dans  le centre du Mali est en proie à des violentes attaques meurtrières contre l’armée malienne depuis plusieurs années. Ce, à cause de proximité de la forêt de wagadou, où plusieurs groupes terroristes ont trouvé refuge.

Jusque-là, l’inquiétude  règne  sur la destination des huit autres  véhicules de patrouilles  de l’armée malienne qui a été victime de cette embuscade.

Alors que depuis le lundi après-midi, une vidéo circule avec plusieurs corps de militaires maliens tués dans un environnement qui semble correspondre à celui de l’attaque mais qui n’a pas été authentifiée pour l’instant.

D.H.S

Le SOFT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *