Actualité

Geoffrey Onyeama, chef de la mission de la cedeao chez ibk : « Tous les défis post-élections seront maîtrisés »

Geoffrey ONYEAMA, Chef de la mission de la CEDEAO en visite au Mali déclare: «Il y a beaucoup de raisons et de confiance d’espérer que tous les défis post-élections seront maîtrisés. La rencontre avec le Président de la République nous a rassuré de savoir que tout se passe bien ».

Lors de l’élection présidentielle de juillet-août 2018, la CEDEAO a déployé au Mali une équipe de 171 observateurs dont 150 à court terme et 21 à long terme. Ce, conformément aux dispositions du protocole additionnel sur la Démocratie et la bonne gouvernance relative à l’observation des élections et à l’assistance de la CEDEAO.

Ce protocole autorise la Commission de la CEDEAO à soutenir chacun des Etats membres de l’organisation sous-régionale qui organise des élections.

La mission d’observation électorale ouest-africaine déployée à cet effet avait pour rôle de surveiller toutes les phases préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin afin de s’assurer que le processus du vote respecte les meilleures pratiques internationales.

Cette mission d’observation a été précédée d’autres missions, notamment exploratoire pré-électorale ; pré-électorale, sécuritaire ; de solidarité, sous la direction du Président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou ; et d’une mission d’information, dirigée par le Commissaire des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité de ladite Commission, le Général Francis Awagbè Béhanzin.

Dans le cadre du suivi de la situation pré et post-élections présidentielle, une Délégation de la CEDEAO conduite par Geoffrey Onyeama, Ministre des Affaires Etrangères du Nigeria, non moins Président du Conseil des Ministres de l’Organisation sous-régionale, accompagné du Président de la Commission de la CEDEAO, l’Ivoirien Jean-Claude Kassi Brou, a séjourné la semaine dernière dans  notre capitale. Elle a été reçue en audience par le Président de la République,  Ibrahim Boubacar Kéïta, le19 octobre 2018, à Koulouba.

Il faut rappeler que l’audience s’est déroulée en présence du Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, Mme Kamissa Camara; du Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Yaya Sangaré ; du Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Ben Barka, et du Ministre Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat.

 Selon les envoyés de la CEDEAO, l’élection présidentielle au Mali était un défi à relever.

«La rencontre avec le Président de la République nous a rassuré que tout se passe bien. La rencontre avec le Président de la République ainsi qu’avec son Premier Ministre nous ont rassurés qu’il y a beaucoup de raisons et de confiance d’espérer que tous les défis post-élections seront maîtrisés. Le Président de la République nous a expliqué que pour lui la chose la plus importante c’est le Mali, que ce n’est pas une question de personne ou d’autres ambitions qui l’animent mais vraiment ce qui peut améliorer la situation pour le Mali. Et, donc, tout ce qu’il est en train de faire est au bénéfice du Mali et les populations maliennes», a déclaré Geoffrey Onyeama.

Et le Président du Conseil des Ministres de l’Organisation sous-régionale d’affirmer que le Chef de l’Etat malien « croit et adhère bien à l’esprit de l’intégration africaine à travers la CEDEAO, mais également qu’il poursuit une politique de l’inclusivité, ce qui est très important».

«Nous étions très contents d’entendre cela parce que le Président Buhari qui est le Président actuel de la CEDEAO, insiste beaucoup sur cet esprit d’inclusivité au Mali. Donc, c’était vraiment très rassurant de voir que c’est la même vision et la même direction qu’a le Président de la République SEM Ibrahim Boubacar Kéïta », a évoqué Geoffrey Onyeama.

Cyril ADOHOUN

Source: L’Observatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.