Abdoulaye Diop-ministre Affaires étrangères et coopération internationale Mali
Actualité UNE

Mali: Le ministre Diop dénonce la politisation et l’instrumentalisation de la question des droits de l’Homme

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a pris part à la cérémonie d’ouverture du Séminaire international sur le droit à la survie et au développement : priorités des droits de l’Homme dans les pays du Sahel, tenue au Centre International de Conférence de Bamako, le lundi 20 juin 2022.

Placé sous la présidence du Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux qui représentait le Premier Ministre, Chef du Gouvernement pour la circonstance, ledit Séminaire était organisé par l’Alliance en faveur du droit de la personne et de la démocratie, en collaboration avec l’Ambassade de la République populaire de Chine au Mali.

Prenant la parole lors de cette cérémonie, le Ministre DIOP a salué le dynamisme de la coopération bilatérale et la convergence de vues entre le Mali et la Chine sur plusieurs thématiques, y compris la question des droits de l’Homme.

A LIRE AUSSI

Mali/Bankass : 132 civils victimes d’attaques terroristes, un deuil national de 3 jours déclaré

Il a rappelé le ferme attachement du Mali au respect des droits de l’Homme et des valeurs liées à  la vie humaine dont le fondement remonte à la charte de KURUKANFUGA. Abdoulaye Diop

Il a surtout insisté sur la nécessité d’aborder les questions de sécurité et de développement par une approche holistique qui favorisera le plein exercice de la souveraineté nationale sur l’ensemble du territoire malien à travers une gouvernance vertueuse.

Il a enfin dénoncé la politisation et l’instrumentalisation de la question des droits de l’Homme ainsi que l’ingérence aux affaires intérieures de nos pays par certains partenaires sous couvert des droits de l’Homme.

Avec MAECI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.