International Société UNE

Formation/Emplois aux Ivoiriens : « Hospitalier Ivoirien du Mali » est lancé

L’Hospitalier Ivoirien du Mali (HIM) est une plateforme technique, pratique, et physique à travers le recensement des Ivoiriens vivant au Mali, qui n’ont pas d’activité pour le mettre dans un programme gouvernemental déjà établit depuis la Côte d’Ivoire par le Président Alassane Ouattara.

-Par Icimali.com- Le HIM est un mouvement de la diaspora ivoirienne pour la paix, la cohésion, la fraternité, l’entraide et la convivialité des Ivoiriens et les amis de la Côte d’Ivoire au Mali. Il a été lancé ce samedi 10 octobre 2020 à l’Hôtel Laïco de l’Amitié par son président Abdoulaye Koné, en présence du président des Ivoiriens du Mali, Soro Adama Bafo, mais surtout de la diaspora ivoirienne et d’autres nationalités.

« Tous les mouvements qui permettent aux Ivoiriens d’être ensemble n’est qu’à saluer », a déclaré président des Ivoiriens du Mali, Soro Adama Bafo.

L’« Hospitalier Ivoirien du Mali est une plateforme technique, pratique, et physique à travers le recensement des Ivoiriens vivant au Mali, qui n’ont pas d’activité pour le mettre dans un programme gouvernemental déjà établit depuis la Côte d’Ivoire par le Président Alassane Ouattara », a expliqué son président Abdoulaye Koné.

Selon lui, les jeunes Ivoiriens ont donc la possibilité de se former et de pouvoir retourner en Côte d’Ivoire pour leur bien-être, qui nécessite qu’ils soient formés afin d’être « rentables ».

Et le président de HIM d’expliciter « L’activité principale de HIM est d’abord la fraternité physique ». Il s’agit d’approcher les gens, connaître leurs problèmes, les mettre dans une approche globale et les structurer pour une sortie louable par un programme établi par les différents gouvernements.

« Nous allons servir de relai des programmes du gouvernement auprès de la diaspora », précise-t-il.

Le premier responsable du HIM a rappelé que le mouvement n’est pas politique, mais « un tampon entre tous les Ivoiriens qui vivent au Mali sans distinction d’appartenance politique, ethnique et religieuse ».

Toutefois, M. Abdoulaye Koné insiste : « Même quand nous disons que nous sommes apolitiques, nous sommes réfractaires, et nous sommes inclus dans les différents  systèmes de gestions dans nos différentes citées. Cette association, dans son vrai but, est de remédier aux différentes tensions, aux différents problèmes que pourraient ressusciter au niveau des élections en Côte d’Ivoire parce que nous serons habilités à voir les différents partis politiques,    leur parler franchement parce que nous constituons  une force qui puisse les orienter vers ce qui est bon pour eux, pour la démocratie, pour la fraternité ».

EL CYRILTO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *