Président de la Transition Colonel Assimi Goïta- Conseil des ministres
Actualité UNE

Mali : Le Président Assimi échappe de nouveau à un coup d’État

Via son communiqué N°031 de ce lundi 16 mai 2022, le Gouvernement de Transition au Mali a annoncé qu’un coup d’Etat contre le pouvoir en place a été déjoué dans la nuit du 11 au 12 Mai 2022.

« Dans le dessein malsain de briser la dynamique de la Refondation du Mali, un groupuscule d’officiers et de sous-officiers anti-progressistes maliens a tenté un coup d’état dans la nuit du 11 au 12 Mai 2022. Ces militaires étaient soutenus par un Etat occidental. La tentative a été déjouée grâce à la vigilance et au professionnalisme des Forces de Défense et de Sécurité du Mali », a annoncé le Porte-Parole du Gouvernement, colonel Abdoulaye Maïga, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

Par conséquent, le Gouvernement malien condamne avec la dernière rigueur cette indigne atteinte à la sûreté de l’Etat dont l’objectif visé est d’entraver, voire annihiler les efforts substantiels de sécurisation de notre pays et le retour à un ordre constitutionnel, gage de paix et de stabilité.

A LIRE AUSSI

Primature : Cheick Oumar Sissoko de EMK réclame la tête de Choguel 

Le ministre Maïga a poursuivi que dans le cadre de l’enquête et de la recherche des complices impliqués dans ce projet funeste, le Gouvernement informe que tous les moyens nécessaires, ainsi que les mesures appropriées ont été déployés, notamment, le renforcement des contrôles aux sorties de la ville de Bamako et aux postes frontaliers du Mali.

Tout en rassurant que la situation est sous contrôle, le Gouvernement informe, en outre, que les personnes interpellées « seront mises à la disposition de la justice ».

Ce n’est une première contre le pouvoir de la Transition du colonel Assimi Goïta. Une information judiciaire avait été ouverte début septembre 2021 à l’encontre de certaines personnalités soupçonnées dont l’ex-Secrétaire général de la Présidence Kalilou Doumbia, pour « association de malfaiteurs », « tentative de coup d’État » et « complot contre le gouvernement ».

Issa TANGARA/ Icimali.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.