Actualité Education UNE

Ouverture des écoles au Mali: La PPC monte au créneau

La Plateforme contre la Corruption et le chômage au Mali (PCC) a battu le pavé, cet après midi, à travers une grande marche pacifique partie de la Place de l’Indépendance au Monument de la paix. L’objectif visé est de lancer un cri de cœur au Gouvernement du Mali à l’ouverture immédiate des écoles sur l’ensemble du territoire national.

Voilà bientôt 5 mois que l’école malienne suit une lancée dérisoire suite à la grève des enseignants et l’échec des négociations avec l’État. Soucieuse de l’avenir des enfants, la PCC n’est pas restée indifférente face à la situation qui ébranle l’école malienne. D’où son exigence à l’État de trouver une solution idoine à la situation.

Elle entend maintenir la pression par une kyrielle de marches pacifiques qui se poursuivra les 6 et 13 mars prochain.
« École fermée : crimes; écoles fermées, destin brisé ; mon éducation n’est pas à prendre à la légère ; ne tire pas nos enfants ; l’école pour tous », tels étaient les messages qu’on pouvait lire sur les pancartes.

Mali: « L’AEEM réclame la reprise immédiate et sans délai des cours dans toutes les écoles »

Professeur Clément Dembelé a introduit son intervention en martelant que les enfants demeurent une des priorités prééminentes. « IBK a dit le Mali d’abord, nous, nous disons les enfants d’abord », a t’il lancé.

Almoudou M. Bangou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *