Dr Bocary Treta- Président Rassemblement Pour le Mali-RPM_Cadre d'Echange des Partis politiques
Politique UNE

Présidentielles de 2022 : La candidature au RPM divise Dr Treta et Timbiné

Entre le Président du RPM Dr Bocary Treta et l’ex-président de l’Assemblée Nationale, Moussa Timbiné, les dissensions sont loin de finir. Les élections présidentielles prochaines ouvrent de nouveau la boîte de pandore entre les deux hommes.

L’ex-parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali (RPM) était à la troisième session du Comité Central du Parti, conformément à ses statuts et règlement intérieur, le mardi 28 décembre 2021 au Palais de la culture de Bamako. Au cœur des thématiques débattues l’évaluation de l’état de mise en œuvre des résolutions générales du 4ème Congrès ordinaire et de la 2ème session du Comité central, ainsi que celle des actes de la retraite du parti du 10 octobre 2020 dans le cadre d’une évaluation de l’état de fonctionnement global de l’ensemble des structures et organes du parti ; la prise des mesures visant à renforcer les capacités opérationnelles des organes centraux du parti en vue surtout des futures élections générales.

A LIRE AUSSI

Financement public des partis politiques : Une exigence démocratique !

Devant les membres du Bureau Politique National du RPM, du Bureau National de l’Union des Femmes du RPM, du Bureau National de l’Union des Jeunes du RPM, des quatre commissions statutaires, les maires et Conseillers Nationaux, les délégués des Fédérations, les délégués venus des sections de l’intérieur et de l’extérieur du pays ainsi que les personnes ressources désignées par le Président du parti, le Président du RPM, Dr. Bokary Treta, n’a pas manqué d’haranguer : « Tisserands, nous l’avons été, tisserands nous le sommes et tisserands, nous demeurerons » ?

Cette session la clarification de la nature du Comité central, à en croire le président du RPM, a nécessité la prise de deux décisions : « premièrement, la relecture des Statuts et du Règlement intérieur du parti dans ses dispositions relatives au Comité central ; et deuxièmement, l’adoption du projet de Règlement intérieur du Comité central et l’inscription obligatoire de tous les délégués aux présentes assises dans au moins une Commission du Comité central à titre principal ».

Mais, les vieux démons qui ont désuni le Président du RPM, Dr Bocary Treta et l’ex-président de la sixième législature avortée, Moussa Timbiné, lors des législatives de 2020 demeurent en activité.

De fait, le choix du porte-étendard du parti du Président IBK pour les élections présidentielles de fin de la transition politique en cours crée le désarroi. Selon certaines indiscrétions, les partisans du Treta et ceux de Timbiné se seraient à une véritables d’invectives lors de la rencontre d’échanges entre le BPN et les élus pour le choix du candidat du parti.

Alors que tout semble rentrer dans l’ordre, à en croire Sékou Niamé Bathily, car, « les délégués du Comité Central auraient ‘’instruit au BPN-RPM de fixer la date de l’investiture du Docteur Bokary TRÉTA comme candidat du parti aux élections présidentielles », d’aucuns soutiennent que non et que l’affaire risque d’être portée devant la justice.

A suivre

Cyril Roc DACK/Icimali.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.