EDITO SANS DÉTOUR

Trajectoire : Une histoire de triumvirat

Pour ramener notre beau pays à la paix, à la stabilité et à la concorde nationale, il faut désormais compter avec le trio Bah N’Daw-Assimi Goïta-Moctar Ouane. Trois personnalités, trois styles différents, mais le jeu en vaut la chandelle puisqu’il s’agit de trouver les voies et moyens pour sortir le pays du guêpier.

Ont-ils la compétence et l’expertise pour arriver à cet idéal ? A commencer par le président de la transition, officier supérieur à la retraite, les Maliens évoquent ses qualités pour être l’homme de la situation.

Le vice-président, auteur du putsch du 18 août 2020, est un homme de l’ombre perçu comme un militaire de terrain. Diplomate émérite, Moctar Ouane incarne cette catégorie de Maliens qui ont longtemps porté la voix du pays à l‘extérieur.

Mission difficile mais ces trois têtes pensantes de la transition n’ont pas droit à l‘erreur et sont très attendues sur le terrain de la bonne gouvernance, de la justice sociale et surtout du travail en collectif pour réussir cette période exceptionnelle qui à terme permettra de remettre le pouvoir dans les meilleurs conditions.

Fort de ces attentes, les Maliens sont impatients de voir ces trois hommes à la tâche et sont exigeants sur l’obligation des résultats. Dès que la Charte de la transition a été publiée et que les zones d’ombre ont été éclairées, chacune des personnalités connait sa marge d’œuvre.

La transition de 2020 a l’avantage que la chaîne de commandement militaire reste intacte et que l’administration fonctionne, il est impératif d’aller vite et de collaborer à respecter le mot d’ordre des Maliens exprimés dans la charte.

En pareille circonstance, le triumvirat Bah N’Daw, Assimi Goïta et Moctar Ouane a la lourde mission de réécrire une nouvelle page de l’Histoire du Mali au grand bonheur des Maliens de l’extérieur et de l’extérieur.

Le délai de 18 devrait être mis à profit pour avoir un seul agenda : celui du Mali.

A.M. C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *