Economie UNE

Eco: L’UEMOA a trahi la CEDEAO

Les différentes sorties de certains pays de la CEDEAO, à l’instar du Ghana, prouvent à suffisance que les pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) ont trahi le reste des pays de la communauté.

-Par Icimali.com- A commencer par le gouvernement du Ghana qui clarifie sa position: « Le Ghana fera tout son possible pour rejoindre la monnaie Eco, mais avec les termes de Eco version CEDEAO qui implique un taux de change flexible et qui n’est pas arrimé à l’Euro».

En effet, des réformes monétaires ont été annoncées par le Président ivoirien lors de la visite de son homologue français Emmanuel Macron. Lesquelles relatives au changement du FCFA à l’Eco en 2020, l’arrimage de l’Eco à l’Euro, un taux de change non flexible,…

Par ailleurs, « le Ghana appelle les autres Etats membres de la CEDEAO à en faire de même avec les conditions sur lesquelles l’ensemble des chefs d’état de la CEDEAO s’était entendu ».

Cette sortie du Gouvernement ghanéen est le signe que le Président Alassane Dramane Ouattara aurait tordu la main à ses pairs de l’UEMOA.

 » Un caillou dans les souliers de Macron et Ouattara », estime notre Maïga.

Ces réformes saluées par certains économiste ne changent fondamentalement rien, c’est bonnet blanc et  blanc bonnet.

CYRIL/Icimali.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *