Société

AMLCDF: Appel à une clarification des circonstances et des raisons de l’arrestation de Clément Dembélé

Notre association, depuis sa création en mai 2015, s’est inscrite dans la défense des libertés publiques et privées.

Nous sommes fortement préoccupés par les circonstances de l’arrestation de Monsieur Clément Dembélé le 09 mai 2020 qui, dans ses déclarations publiques, désigne la corruption comme la plaie majeure pour notre pays.

Nous nous intéressons plus, pour l’instant, à la forme de cette arrestation entourée de silence de la part des autorités maliennes. En effet il semblerait, selon le journal français, le Monde, s’inspirant des informations de la radio publique française, RFI, que Clément Dembélé ait fait l’objet d’une arrestation à la manière des gangsters par six hommes cagoulés qui seraient des membres de la sécurité d’Etat.

Cette façon de procéder était le propre des Etats totalitaires. Arrêter un homme en pleine rue, sans aucune condamnation préalable et sans l’avoir invité à se rendre dans les locaux des services de sécurité pour être entendu si de faits graves lui étaient reprochés relève d’un piétinement délibéré des libertés publiques.

Mali : 20 morts dont 9 femmes et 11 blessés graves dans un accident entre un minicar et un camion remorque

Plus inquiétant, cela signifie que, désormais, aucun malien n’est à l’abri d’une arrestation arbitraire. Il n’y a pas si longtemps, un journaliste a été assassiné dans les mêmes circonstances : Monsieur Bourama Touré. Les circonstances de sa mort font toujours débat.

Notre pays est victime d’une insécurité qui lui est imposée par des puissances occultes. Voilà que nos dirigeants, par ce genre d’actes, insécurisent le reste de la population.

Alors nous appelons les autorités maliennes à rendre immédiatement sa liberté de mouvement à Monsieur Clément Dembélé tant qu’un crime réel ne lui est pas imputable de façon circonstanciée.

Les gouvernants maliens doivent réfléchir à ce proverbe : « Toute puissance inique est de courte durée ».

Vive le Mali.

                                                                                                                            Bamako, le 19 Mai 2020

                                                                                                                                 P/L’AMLCDF

                                                                                                                                   Le Président

                                                                                                                                 Moussa Ousmane TOURE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *