Economie

Campagnes agricoles : D’importantes projections en 2021 et 2022

Faire le bilan de la campagne agricole écoulée et se projeter sur les futures campagnes, le ministre de l’agriculture mobilise tous ses services rattachés pour l’atteinte des objectifs.

Lundi 9 mars 2020, le ministre de l’Agriculture Moulaye Ahmed Boubacar a présidé l’ouverture des travaux du Conseil de Cabinet Elargi sur le projet de Plan de Campagne Agricole Harmonisé et Consolidé du Secteur Agricole, au Mémorial Modibo KEITA.

A cette rencontre importante du monde agricole de notre pays, le Ministre de l’Agriculture Moulaye Ahmed Boubacar avait à ses côtés ses collègues de l’Elevage et de la Pêche Mme KANE Rokia MAGUIRAGA et le secrétaire d’état auprès du Ministre chargé de l’Aménagement et de l’Equipement Rural Adama SANGARE.

L’ordre du jour portait entre autre la présentation et l’examen du bilan de la campagne 2019 et la programmation 2020 et les projections 2021 et 2022.
Intervenant lors de cette réunion, le directeur de la CP a fait savoir que la rencontre permettait de déterminer le bilan de la campagne 2019, et faire des projections sur les futures campagnes.
Le Ministre de l’Agriculture, a souligné que c’est un exercice ciblé prévu par la Loi d’Orientation Agricole. Selon lui, il vise à parfaire le document réalisé grâce à l’implication de tous les acteurs, avant sa présentation au Conseil Exécutif National, où des réflexions seront menées, des critiques seront faites, avant sa présentation au Conseil Supérieur de l’Agriculture (CSA), devant le Président de la République, Chef de l’Etat.

Dans sa dynamique de mobiliser tous les intervenants du paysage agricole de notre pays, le 6 mars dernier, le ministre Moulaye Ahmed BOUBACAR recevait, au ministère, une délégation de la Coordination Nationale des Organisations Paysannes du mali (CNOP-Mali) conduite par son Président Ibrahima Coulibaly.

Echanges sur les défis et enjeux du secteur rural

Selon le service communication de de son département, les échanges ont porté sur les défis et enjeux du secteur rural, l’insertion des jeunes dans l’agriculture et les opportunités offertes par l’agro écologie pour renforcer les capacités de résilience des exploitations familiales paysannes.

Le Président Ibrahima Coulibaly a informé le ministre sur les initiatives entreprises par son organisation pour soutenir les actions de l’État en faveur du monde rural et les organisations paysannes en particulier. Les deux personnalités se disent conscients de la nécessité de rehausser le niveau de leur collaboration pour prendre en charge les besoins des paysans principalement en ce qui concerne les jeunes ruraux.

Mali: près de 25 milliards FCFA pour l’aménagement de la route Bourem-Kidal

Dans la même journée du 6 mars, le ministre Moulaye Ahmed BOUBACAR a aussi accordé une audience au Commissaire de l’UEMOA chargé du département de l’Agriculture des ressources en eau et de l’environnement. Jonas GBIAN est venu échanger avec le ministre sur l’aménagement de 250 ha réalisé par l’UEMOA dans la zone Office du Niger.  Rappelons que ces dites terres sont destinées aux paysans et opérateurs économique du Mali et de la sous-région.

Le Commissaire a aussi informé le ministre de l’agriculture de la prise en charge par l’UEMOA des travaux connexes de ces ouvrages que la partie malienne devrait exécuter. Une rencontre qui a permis de poser les jalons de la signature bientôt d’un bail emphytéotique entre les deux parties pour le démarrage de l’opération.

Ousmane Morba avec M.A

L’Observatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *