Sécurité

collège de sécurité du g5-sahel à Bamako : pour former les officiers à la lutte contre le terrorisme

Sur financement du Gouvernement malien, le Collège Sahélien de Sécurité du G5 Sahel a été créé pour prendre en charge la formation des officiers des pays membres de la force sous-régionale  pour la lutte contre le terrorisme et les narcotrafiquants dans l’espace sahélien.  

Le nouveau siège du Collège Sahélien de Sécurité (CSS), sis à Faladiè, a été inauguré, le mercredi 12 août dernier, par le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré, en présence des Ambassadeurs, et Représentants des pays membres du G5 Sahel, et des organismes financiers…

Après la coupure du ruban symbolique, dans son discours de bienvenue aux différentes personnalités, le Général Moro Diakité, Coordinateur des activités pédagogiques du CSS, a retracé l’objectif de cet instrument important de formation du G5 Sahel.

Construit en étage, le bâtiment est composé de Bureaux, d’une grande salle de réunions, de magasins, de cuisine, mis à la disposition du Collège Sahélien de Sécurité par le Gouvernement malien.

La mission principale de ce nouveau Collège Sahélien de Sécurité est la Formation des Officiers des pays membres du G5 Sahel. Il s’agit des formations techniques et thématiques, des séminaires et des exercices régionaux.

Aussi, il s’agira de fournir des outils concrets pour renforcer les forces de sécurité dans leur lutte contre toutes les formes de criminalité. Les sessions de formation qui y seront assurées permettront de fournir aux Stagiaires les informations nécessaires à une meilleure connaissance de grands phénomènes de terrorisme et d’atteinte à la sécurité des personnes et des biens et à l’intégrité des pays membres.

Pour les pays membres du G5-Sahel et la structure elle-même, le Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Mali, M. Géza Strammer, les a invités à participer à ses frais de fonctionnement.

Exprimant la volonté du Gouvernement du Mali, le Ministre Salif Traoré a affirmé que les autorités maliennes vont soutenir cette structure de formation, de renforcement des capacités des ressources humaines au niveau de tous les pays du  G5 Sahel.  A ses dires, les autorités maliennes accordent une priorité à toute initiative sécuritaire au Sahel.

Pour terminer son intervention, le Ministre Salif Traoré a vivement remercié les partenaires techniques et financiers pour leur contribution de tailles aux côtés du CSS, en invitant ces membres à plus de créativité, d’initiatives, …, pour qu’au finish qu’ils puissent prendre en charge la structure.

Mahamadou Sarré, Stagiaire

Source: L’Observatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *