Actualité UNE

La Russie, un partenaire rapide, fiable et sérieux, selon le ministre colonel Sadio Camara

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, colonel Sadio Camara, ne mâche pas ses mots quand il s’agit de la défense de la Patrie mère : le Mali.

Réceptionnant, ce vendredi 1er Octobre 2021, aux environs de 00h à l’aéroport international Président Modibo Keïta de Bamako Senou, les quatre hélicoptères de type MI 171 en provenance de la Russie, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, colonel Sadio Camara, semble plus rassuré par la coopération avec la Russie qu’avec n’importe quelle autre puissance militaire.

« Ces hélicoptères ont été entièrement acquis sur le budget national », a précisé colonel Camara. Qui a poursuivi : « C’est une illustration de l’effort particulièrement constant que le peuple malien consent pour l’équipement de son armée. C’est aussi un exemple supplémentaire du souci constant du président de la transition pour le renforcement des capacités opérationnelles des forces armées maliennes. »

A LIRE AUSSI

Le Mali renforce son parc de matériels militaires avec 4 hélicoptères de combats de type MI 171

Selon les révélations du ministre Sadio, ces matériels aériens sont « la concrétisation d’un contrat, signé en décembre 2020, entré en vigueur en juin 2021 » entre le Mali et la Russie.

A en croire aux propos du ministre de la Défense et des Anciens Combattants, la Russie est un partenaire plus fiable et sérieux. « L’extrême rapidité de l’exécution de ce contrat montre la fiabilité et le sérieux de ce partenaire. Qui nous a toujours donné satisfaction dans le cadre d’échanges gagnants-gagnants », a salué colonel Sadio Camara. Un pied au nez de la France très remontée contre les autorités de la Transition qui brisent le tabou et veulent regarder ailleurs que Paris, dans le cadre de la sécurisation du territoire national et la lutte contre le terrorisme.

Et le ministre Sadio Camara de rassurer : « L’appui des spécialistes russes vont nous permettre de progresser très rapidement et de maîtriser tous les aspects liés à l’exploitation des hélicoptères ».

Cyril Roc DACK/Icimali.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.