Président de la Transition Colonel Assimi Goïta- Conseil des ministres
Sécurité UNE

Le président Goïta: « La sécurité des Maliens n’est à marchander »  

Le Président de la transition, Chef de l’Etat Son Excellence le colonel Assimi Goïta n’a pas dérogé à une tradition bien établie dans notre pays. Il s’agit de la présentation des vœux au chef de la première institution de la République, à l’entame de chaque nouvelle année. Cela, malgré le contexte défavorable dû à la crise sanitaire que connait toute l’humanité.

C’est ainsi que, ce jeudi 6 janvier 2022,  le Président de la transition, SE, le Colonel Assimi Goïta, Chef de l’État, a reçu, dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, les familles fondatrices de Bamako, les autorités religieuses ainsi que les Forces vives de la Nation.

La réception de ces différentes représentations de la notre société, donnait ainsi le top départ de la  traditionnelle cérémonie de présentation des vœux de cette  nouvelle année. Laquelle est en train de se dérouler, conformément au strict  respect des mesures-barrières contre la Covid-19.

Les interventions des représentants de ces différentes couches reçues par le colonel Goîta avaient comme dénominateur commun : les difficultés qui ont émaillé l’année qui vient de s’achever, mais qui ont été résolues ou qui sont en train de l’être, grâce au leadership du Président de la Transition.

A LIRE AUSSI

Répliques du Gouvernement du Mali aux sanctions de la CEDEAO

L’occasion était bonne pour les représentants des confessions religieuses du Mali (cCommunautés musulmane, chrétienne catholique et protestante), des Familles fondatrices de Bamako et des Forces vives de la Nation de mettre sur la table les maux qui minent la société malienne, notamment la sécurité et remercier le Chef de l’État pour son leadership

Pour le Cardinal Jean Zerbo, l’Archevêque de Bamako, l’essentiel est la volonté de rassembler. Et le cardinal d’ajouter que chaque malien doit être l’artisan du «Mali Kura». D’où la nécessité de cultiver l’amour du prochain dans le cœur de chaque citoyen en plus de l’éducation à la morale.

Face aux nombreuses crises que traverse le Mali, le représentant des Familles fondatrices ainsi que le Président du Haut Conseil islamique ont reconnu que le Président Goïta fait de son mieux pour une meilleure sortie. « Les informations que nous recevons aujourd’hui nous donnent de l’espoir », a fait savoir Chérif Ousmane Madani Haïdara, qui a profité de l’occasion pour exhorter le Chef de l’État à rester dans sa dynamique d’ouverture et de dialogue.

Se prononçant sur les Assises nationales de la refondation, tous les visiteurs du jour ont dit avoir pris acte de ses conclusions. Ils invitent donc le Président de la transition à une mise en œuvre diligente de ces recommandations, qui reflètent la volonté du peuple malien.

Répondant à ses hôtes, le Chef de l’Etat, le colonel Assimi Goïta les a rassurés en ces termes :« notre combat, c’est pour l’intérêt des maliens. Ce combat, nous le mènerons jusqu’au bout ». « Ce combat passe non seulement par la sécurisation du territoire national, mais aussi et surtout par la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite. Tant que ces combats ne seront pas gagnés, il sera difficile d’arriver à la stabilité tant souhaitée » a ajouté le Président Goita. Avant d’inviter tous les maliens, de quelques bords qu’ils soient de  resserrer les rangs.

Diakalia M Dembélé

22 Septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.