Actualité UNE

Mali: le Mouvement de Solidarité aux Institutions de la République aux aguets

Soutenir le Président IBK, les institutions de la République et dire non à toute tentative de changement de régime par la force ou la rue sont les missions que se donne le Mouvement de Solidarité aux Institutions de la République.

-Par Icimali.com- Créé il y a quelques jours, le Mouvement de Solidarité aux Institutions de la République est un regroupement de jeunes maliens. Selon son président Mohamed Assaleh Haïdara, le mouvement est né à la suite du récent développement des l’actualité sociopolitique, caractérisée par des manifestations du Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) qui ne se limite pas à la dénonciation de la mauvaise gouvernance au Mali, mais prend le culot de demander la démission du Président de la République IBK.

« Qu’on arrête le changement de régime par les coups d’Etat. C’est l’habitude des anciens  qui sont sur la scène politique. Le Mali n’en a pas besoin aujourd’hui. S’il y a changement de pouvoir par la force, ce sont les terroristes qui vont occuper tout le pays « , martèle-t-il. Faisant allusion au coup d’Etat de mars 2012 qui, à ses dires, a favorisé l’occupation du Nord par les djihadistes.

Soutien aux institutions de la République : Un meeting géant de la CFR demain

Dans sa lecture de la situation, ces manifestations ont commencé lorsque le Président de la République a démarré le transfert de pouvoir à la jeune génération, à travers la nomination du Premier Ministre Boubou Cissé et l’élection du Moussa Timbiné à la présidence de l’Assemblée nationale. « Nous devons aider IBK dans ce projet de changement générationnel« , a indiqué Mohamed Assaleh Haïdara.

Aux dires de Haïdara, il est temps que la jeunesse rompt son silence, car son avenir en dépend. « Nous voulons apporter notre contribution. Si la jeunesse est silencieuse, son avenir sera compromis« , prévient-il.

DACK/Icimali.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *