Forces Armées Maliennes
Sécurité UNE

Mali : Une douzaine de terroristes tués, d’énorme quantité d’armes détruites

Via son communiqué N°038 de ce vendredi 29 avril 2022, l’Etat-Major Général des Armées a annoncé la neutralisation d’une douzaine de terroristes à Yirma au Sud-Ouest de Mondoro, et la destruction d’un important dépôt logistique opérationnel des terroristes à Niasso-Sebé et Sossobé-Togoro.

COMMUNIQUÉ N°038 DE L’ÉTAT-MAJOR GÉNÉRAL DES ARMÉES

L’État-major Général des Armées informe l’opinion nationale que les Forces Armées Maliennes (FAMa) ont mené avec succès des frappes aériennes contre des groupes terroristes respectivement dans le secteur de Yirma les 27 et 28 avril 2022, Niasso-Sebé et Sossobé-Togoro le 29 avril 2022. Ces actions matérialisent davantage la montée en puissance continue des FAMa ainsi que l’efficacité de la coordination entre les services de renseignement, les structures de planification et les forces d’intervention.

Le processus patient et professionnel de collecte, d’analyse et de recoupement des services de renseignement a permis un ciblage extrêmement précis et des frappes très pointues comme suit :

Secteur de Yirma

Dans la nuit du 27 au 28 avril 2022, les frappes ont ciblé dans le secteur de Yirma, localité située à 23 km au Sud-Ouest de Mondoro, un regroupement et une rencontre de coordination et de planification d’attaques par des terroristes de la Katibat-Serma et Ansaroul Al Islam. La cible détruite était la base du terroriste Ousmane HIMA alias Abou Adama, petit frère du terroriste Moussa HIMA tous identifiés dans la base de données des terroristes recherchés, avec le bilan suivant.

– 12 terroristes neutralisés,

– 07 blessés évacués dans une forêt située aux alentours du village d’Issey pour y recevoir des soins,

– 03 véhicules calcinés dont un pick-up équipé de 12.7mm,

– plusieurs motos dont 01 tricycle brûlés.

Secteur de Niasso-Sebe et Sossobe-Togoro

Le 29 avril 2022, les frappes ont ciblé un important dépôt logistique opérationnel des terroristes, situé entre les localités de Niasso-Sebé et Sossobé Togoro. Cette cache des terroristes a été détruite grâce à la précision des renseignements et au choix des points visés ayant occasionné de grandes et multiples explosions en différents points du dépôt. Les puissants incendies observés après les frappes confirment la destruction du site contenant divers matériels de guerre y compris des explosifs, des drones, des armes et des munitions.

A LIRE AUSSI

Tirs croisés entre pro et anti Choguel : Jusqu’où ira le conflit d’intérêt ?

Ce dépôt avait également été identifié et localisé suite à une longue série de renseignements techniques ainsi que de patientes opérations de surveillances et d’observations aériennes. D’incessants mouvements de véhicules et de tricycles chargés de divers matériels à partir des localités de Doungara, Togueré coumbé, Walo et Sossobé à destination du dépôt localisé entre Tina et Kala ont fait l’objet d’un suivi minutieux et permanent.

Les matériels observés ont sans équivoque été identifiés comme des matériels de guerre destinés à être utilisé contre les communautés ainsi que les FAMa engagées dans la protection de paisibles citoyens maliens. Ces frappes ont contribué à anéantir les espoirs et plans funestes des terroristes et leurs soutiens.

Par ailleurs, le 29 avril 2022, la précision des renseignements a permis de suivre et interpeller un terroriste parlant la langue zerma (une langue d’un pays voisin) et tentant de s’infiltrer dans la base aérienne 103 de Gao.

Le succès et l’efficacité de ces actions affaiblissent les groupes terroristes, les privent de moyens de pression contre les braves populations maliennes et renforcent les FAMa dans l’exécution de leurs missions régaliennes de défense de l’intégrité du territoire, de protection des personnes et leurs biens.

Le suivi de la réaction des groupes terroristes et l’exploitation des renseignements ultérieurs permettront de poursuivre les opérations de recherche et de destruction des sanctuaires terroristes jusqu’à la stabilisation du pays.

Les importants efforts consentis par les FAMa pour le recoupement des renseignements et la précision des frappes, parfois au risque de laisser échapper certaines opportunités, témoignent de l’engagement de l’État-major Général des Armées et des FAMa pour le respect du droit international humanitaire et des droits de l’homme qui restent une priorité dans la conduite des opérations.

L’État-major Général des Armées saisit cette opportunité pour inviter les braves populations maliennes, durement et longuement éprouvées par la barbarie des terroristes, à se démarquer de leur emprise et à continuer de soutenir les Forces Armées Maliennes.

Bamako, le 29 avril 2022

Colonel Souleymane Dembélé

Directeur de l’Information et des Relations Publiques de l’Armée

Chevalier de l’Ordre National

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.