Enquête Société

Mandat de Haut-Commissaire de l’OMVS : Hamed Diane Semega pour le désistement ?

Le Malien Hamed Diane Semega n’est plus partant pour le renouvellement de son mandat de Haut-commissaire de l’Organisation de la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS). Les raisons évoquées sont d’ordre personnel.

A la tête d’une délégation de l’OMVS dont il est le Président en exercice du Conseil des ministres, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement du Sénégal, Serigne Mbaye Thiam, accompagné du Haut-commissaire, Hamed Diane Semega,a été reçu en audience par le Président de la Transition, colonel Assimi GOÏTA, le mercredi 14 septembre 2022.

Selon le ministre Thiam, cette audience a pour « objet de faire au Colonel Assimi GOÏTA, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement, le point des activités de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal, du bilan que le Mali a eu à la tête de cette organisation, en tant que Président en exercice de la Conférence des Chefs d’État, mais aussi en tant que haut-commissaire ». Parmi les réalisations, la plus marquante, concrétisée cette année, est la mise en production du barrage hydroélectrique de Gouina.

A LIRE AUSSI

Semaine nationale de Réconciliation : Discours de lancement par le Président Assimi Goïta

Entre autres sujets également abordés lors de cette rencontre le renouvellement du mandat du Haut-Commissaire, élu pour une durée de quatre ans. Le Haut-commissaire actuel de l’OMVS, le Malien Hamed Diane Semega, ayant « exprimé le souhait de ne pas voir son mandat renouvelé pour des convenances personnelles », le Président en exercice du Conseil des ministres de l’organisation a pris soin de préciser au N°1 de la transition malienne que « le mandat de Haut-commissaire est tournant » et les dispositions à prendre pour le renouvellement de ce mandat et la forme que cela va prendre.

« Nous avons recueilli les orientations de Son Excellence le Colonel Assimi GOÏTA sur l’ensemble de ces questions », a fait savoir le ministre Serigne Mbaye Thiam, qui a, par ailleurs, indiqué que des avancées ont été constatées sur le volet de la navigation.

Après les consultations que le Chef de l’État du Mali aura avec ses homologues, ces orientations seront partagées et transmises au Conseil des ministres et au Haut-commissariat pour exécution.

Cyril Adohoun

L’Observatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.