Observatoire National des risques professionnels
Société UNE

Observatoire National des risques professionnels : Kayes donne le top départ du processus de mise en place

𝑺𝒆𝒓𝒗𝒊𝒓 𝒅’𝒐𝒖𝒕𝒊𝒍 𝒅’𝒂𝒊𝒅𝒆 à 𝒍𝒂 𝒅é𝒄𝒊𝒔𝒊𝒐𝒏 𝒆𝒏 𝒎𝒂𝒕𝒊è𝒓𝒆 𝒅𝒆 𝒈𝒆𝒔𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆𝒔 𝒓𝒊𝒔𝒒𝒖𝒆𝒔 𝒑𝒓𝒐𝒇𝒆𝒔𝒔𝒊𝒐𝒏𝒏𝒆𝒍𝒔, 𝒕𝒆𝒍 𝒆𝒔𝒕 𝒍𝒆 𝒄𝒓𝒆𝒅𝒐 𝒅𝒆 𝒍’𝑶𝒃𝒔𝒆𝒓𝒗𝒂𝒕𝒐𝒊𝒓𝒆 𝑵𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒂𝒍 𝒅𝒆𝒔 𝑹𝒊𝒔𝒒𝒖𝒆𝒔 𝑷𝒓𝒐𝒇𝒆𝒔𝒔𝒊𝒐𝒏𝒏𝒆𝒍𝒔 𝒅𝒐𝒏𝒕 𝒍𝒆𝒔 𝒕𝒓𝒂𝒗𝒂𝒖𝒙 𝒅𝒆 𝒍𝒂 𝒎𝒊𝒔𝒆 𝒆𝒏 𝒑𝒍𝒂𝒄𝒆 𝒐𝒏𝒕 𝒅é𝒃𝒖𝒕é 𝒑𝒂𝒓 𝒖𝒏 𝒂𝒕𝒆𝒍𝒊𝒆𝒓 𝒅𝒆 𝒕𝒓𝒐𝒊𝒔 (3) 𝒋𝒐𝒖𝒓𝒔 à 𝑲𝒂𝒚𝒆𝒔.

C’était en présence du Directeur Général adjoint de l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS), Dr. Mamadou Bakary DIAKITÉ, du Conseiller aux Affaires Administratives et Juridiques du Gouverneur, M. Bakary TRAORÉ et des représentants des services du travail et des partenaires sociaux, etc.

Cet atelier qui s’étendra du 01 au 03 août 2022 donne le ton à une série de trois (03) ateliers régionaux à Kayes, Sikasso et Ségou et un atelier national de validation à Bamako.

Après s’être félicité du grand intérêt accordé aux travaux de ce présent atelier, Monsieur le Directeur Général adjoint de l’INPS, Dr. Mamadou Bakary DIAKITÉ, a, d’entrée de propos, expliqué que : « le présent atelier qui constitue la première étape de la mise en place de l’observatoire national des risques professionnels, est la concrétisation d’un engagement pris lors de la célébration de la 26èmejournée africaine des risques professionnels tenue le 28 avril 2022 au Mali ».

M. DIAKITÉ d’ajouter que : « l’Observatoire National des Risques Professionnels a pour but d’identifier l’ensemble des risques y compris les risques nouveaux et émergents concernant la sécurité et la santé au travail afin d’améliorer la rapidité et l’efficacité des mesures préventives. Il a pour missions, poursuit-il, le recueille et la collecte des données relatives aux facteurs de risques professionnels et, notamment celles relatives aux accidents de travail et des maladies professionnelles ; le traitement, l’analyse, la préconisation des mesures préventives et la diffusion les données ». Il précisera que : « l’observatoire fonctionnera en réseau de partenariat du niveau national jusqu’au sein de l’entreprise ».

A LIRE AUSSI

Mali : Tièman Hubert Coulibaly réagit au mandat d’arrêt international à son encontre

Le DGA a aussi et surtout informé que : « L’opérationnalisation de l’observatoire conduira vers une bonne gouvernance et plus de transparence dans le management des risques professionnels tant au niveau de l’entreprise qu’au niveau des organismes assureurs ». Il a estimé que : « cette implication de tous les acteurs (administration, Patronat, Travailleurs et les Spécialistes en santé sécurité au travail) permettra, sans aucun doute de détecter les différents problèmes de sécurité et de santé dans nos entreprises et d’y apporter les corrections appropriées. Avant d’inviter l’ensemble des participants à s’impliquer pour des recommandations pertinentes, à l’issue des travaux ».

Avant de donner son quitus aux travaux de cet atelier, le conseiller aux Affaires Administratives et Juridiques du Gouverneur, M. Bakary TRAORE a, au nom du Gouverneur, saluer la Direction Générale de l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS) pour son leadership dans le processus de mise en place d’un Observatoire National des Risques Professionnels dans notre pays. Après s’être réjouis du choix de Kayes, il n’a pas manqué de témoigner et d’assurer de l’intérêt des autorités administratives et politiques de la région de Kayes pour cet atelier.

Il a remarquablement donné l’assurance que les services du travail ainsi que les entreprises de la région de Kayes ne ménageront aucun effort pour mettre pleinement en œuvre les activités de ce nouvel outil, à savoir, l’Observatoire national des risques professionnels qui sera mis en place très prochainement.

(𝘼𝙙𝙖𝙢𝙖 𝘿𝙄𝘼𝙍𝙍𝘼, 𝙎𝙚𝙧𝙫𝙞𝙘𝙚 𝙙𝙚𝙨 𝙍𝙚𝙡𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣𝙨 𝙋𝙪𝙗𝙡𝙞𝙦𝙪𝙚𝙨, 𝙄𝙉𝙋𝙎)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.