ousmane-dembélé-fc-barcelone
Sports UNE

Ousmane Dembélé et Barça : « À compter d’aujourd’hui, cela est terminé »

Le divorce est consommé entre l’international français Ousmane Dembélé et son club, le Barça. L’attaquant franco-malien ne compte plus céder à un quelconque chantage. « À compter d’aujourd’hui, cela est terminé. À compter d’aujourd’hui, je vais répondre avec sincérité », a-t-il averti.

Le dossard 11 barcelonais a brisé son silence via un communiqué sur son compte Instagram où la colère est palpable. «Depuis 4 ans, je n’ai fait que lire des choses dites à mon sujet sans prendre la peine de me justifier. Depuis 4 ans, la calomnie est fréquente. Depuis 4 ans, on parle à ma place, on ment honteusement avec pour seul but, l’intention de me nuire. Depuis 4 ans, j’ai fait le choix de ne jamais répondre, de ne jamais me justifier. Était-ce une erreur ? Assurément », réagit-il contre les dirigeants du club catalan.

Avant de poursuivre : « À compter d’aujourd’hui, cela est terminé. À compter d’aujourd’hui, je vais répondre avec sincérité et sans céder à quelconque chantage ».

Et Ousmane de pester longuement : « J’ai 24 ans et comme tout homme, j’ai des défauts, des imperfections. J’ai connu des moments complexes, des blessures, j’ai été touché par la COVID. Sans le moindre entraînement, le coach a fait appel à moi et j’ai toujours répondu présent… sans sourciller. Répondre présent tout bonnement comme je l’ai toujours fait car c’est ma PASSION. Pleinement, je mesure la chance de faire le plus beau métier au monde. Par ailleurs, mon message est limpide. J’interdis à quiconque de faire croire que je ne suis pas impliqué dans le projet sportif. J’interdis à quiconque de me prêter des intentions que je n’ai jamais eues. J’interdis à quiconque de parler à ma place, à la place de mon agent en qui j’ai une totale confiance. Toujours sous contrat, je suis pleinement concerné et à la disposition de mon club, de mon coach. Je me suis toujours donné à fond pour mes coéquipiers ainsi que pour l’ensemble des supporters… et ce n’est pas maintenant que cela s’arrêtera ».

A LIRE AUSSI

Football : Quand Carles Puyol prend la défense pour Ronaldo-CR7 et Messi

Cependant, le joueur se remet à son agent : « Je ne suis pas un homme qui triche et encore moins un homme qui a pour habitude de céder aux chantages. Certainement que l’amour n’est qu’une variante du chantage. Comme vous le savez, il y a des négociations. Je laisse mon agent s’en occuper, c’est son terrain. Mon terrain, c’est le ballon rond, jouer au football tout simplement, partager des moments de joie avec mes coéquipiers, avec nos supporters. Par-dessus-tout, concentrons-nous sur l’essentiel : La GAGNE. Prenez soin de vous et de vos proches ».

En effet, cette brouille ne date pas d’aujourd’hui. « Avec Ousmane, avec ses agents, on a commencé les discussions en juillet, rappelle-t-il. On a parlé pendant six ou sept mois, le Barça a fait plusieurs offres pour que le joueur reste avec nous, offres qui ont été refusées par ses agents. Nous sommes le 20 janvier et il nous paraît évident que le joueur ne compte pas sur le Barça et n’est pas engagé dans le projet sportif du Barça », a fait savoir Mateu Alemany, directeur technique du FC Barcelone.

Le directeur technique du FC Barcelone a révélé que dans cette situation, le club a communiqué au joueur et à ses agents qu’il doit partir tout de suite. « La conséquence sportive de tout ça, entendue avec le staff technique et l’entraîneur, c’est que nous ne souhaitons pas avoir avec nous des joueurs qui ne sont pas impliqués dans notre projet et qui ne veulent pas être au Barça. Et donc de ne plus le convoquer, en conséquence de tout ce dont on a parlé. Celui qui décide à la fin, c’est l’entraîneur et il a tout notre soutien », a-t-il justifié.

La veille, l’entraîneur du FC Barcelone s’est exprimé sur le cas Dembélé. « J’ai été très honnête avec lui (Ousmane Dembélé), ce n’est pas une situation facile, mais il faut prendre une décision. La première chose, ce sont les intérêts du club, qui doivent être clairs. L’envoyer en tribunes n’est pas envisagé, soit il renouvelle, soit on lui cherche une sortie. Nous avons été très clairs, surtout moi, la situation n’est pas comprise, il veut renouveler, mais ils ne décident pas. Et vous ne pouvez pas attendre plus longtemps, ou une chose ou l’autre. Il a le dessus », clarifie Xavi en conférence de presse mercredi 19 janvier.

Et Xaci exacerbé par le double langage entre le joueur, ‘’qui souhaite prolonger’’, et son entourage, n’a pas tardé à se lâcher : « Je ne veux manquer de respect à personne, mais le message est clair. Il n’y en a pas d’autre : il renouvelle ou on trouve une issue maintenant ».

Roc DACK/Icimali.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.