Actualité UNE

Soutien aux FAMa: Plaidoyer pour la prorogation de la transition

Le Boulevard de l’Indépendance a abrité un grand meeting de soutien aux Forces armées et de sécurité de notre pays, le vendredi dernier.

Dès 12 h, l’emblématique et historique place de l’Indépendance avait refusé du monde. Les associations de femmes, regroupements de jeunes, de partis et d’autres leaders ont convergé vers ce lieu devenu le coeur des différentes manifestations.

L’objectif de ce grand meeting était d’apporter un soutien de taille aux autorités de la transition et à nos Forces de defense et de sécurité qui se battent au quotidien contre l’ennemi sur le front.

Les différentes associations et regroupements se sont exprimés à travers leur présence. Partout, on voyait des banderoles, des pancartes à l’effigie des autorités de la transition et singulièrement le Président de la transition, le colonel Assim Goïta. Ils scandaient des slogans propices au soutien à la nouvelle politique des autorités de transition qui consiste à se tourner vers d’autres partenaires internationaux pour le développement et la sécurité de notre pays.

A LIRE AUSSI

Grande Gueule : « Un meeting pour dire Assimi 2O23 ? »

Par conséquent on pouvait lire des propos hostiles à la France. Les différents leaders se sont exprimés tour à tour sur le pupitre. Il s’agit entre autres de : Adama Diarra, « Bien le cerveau », Jeamil Bittar, Pr Clément Dembélé, Dr Allaye Bocoum, l’honorable Dina Dolo et autres…

Tous les orateurs plaident pour un soutien aux autorités de la transition de la même occasion ils invitent tous les Maliens à adhérer pleinement aux projets des Assises nationales de refondation.

Pour ce qui est l’épineuse question de l’organisation des élections, les organisateurs de ce meeting demandent tous son abandon pour le moment. D’autres aussi demandé, sur des pancartes une prorogation de la durée de la transition à 3ans, 4ans ou 5 ans.

Il faut noter que ce meeting intervient à un moment où la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) rappelle à chaque occasion les autorités maliennes au respect strict du délai la transition.

 » Ce meeting à été un message fort envoyé à la Communauté internationale pour qu’elle sache que les Maliens sont décidés à soutenir leurs dirigeants », a martelé Madame Dina Dolo, membre du CNT.

Seydou Diamoutené

22 Septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.