Tohoun-Opération salubrité
Environnement International UNE

Tohoun/Togo : CVD et autorités communales mettent les bouchées doubles pour la préservation de l’environnement

Afin d’offrir un cadre de vie sain à la population de Tohoun, les comités villageois de développement (CVD) et les autorités communales Moyen-Mono I conjuguent leurs efforts à travers des actions concrètes de préservation de l’environnement.

(Icimali.com – Bamako, le 9 avril 2022) Les comités villageois de développement (CVD) font de la préservation de l’environnement pour la santé de la population leur cheval de bataille. Appuyés par les autorités communales Moyen-Mono 1 au premier rang duquel le maire Awity Mensah Djidjolé, le CVD a organisé ce samedi 9 avril 2022, une opération de salubrité.

Ils étaient nombreux, jeunes dames et pères de famille venus des quartiers Tohoungan, Kpoyizouhoé, Sagbohoué, Nyékonakpoè et depkouhoé, à avoir répondu à l’appel de M. Noumonvi Kokouné, président du CVD Tohoun. Munis de balais, houes, paniers et autres outils nécessaires, ils ont désherbé et balayé les abords des rues, enlevé les ordures qui jonchent les carrefours de la ville afin de rendre la ville de TOHOUN propre.

A LIRE AUSSI

Sanctions de l’UEMOA contre le Mali : Le Gouvernement crie à la rescousse

Cette action a d’abord pour objectif d’attirer l’attention de tous sur le maintien de la propreté de la ville de Tohoun et de faire comprendre à chacun que les gestes éco-citoyens doivent être la norme afin de contribuer au maintien d’un environnement agréable.

Cette opération de salubrité est une suite d’actions que mènent les autorités communales de Tohoun. En effet, le maire de la commune Moyen-Mono 1 et ses conseillers ont lancé un projet de gestion des ordures ménagères dans la ville de Tohoun, afin de venir à bout des dépotoirs sauvages, sauver la population de la pollution des eaux et l’obstruction des caniveaux.

Ce projet consiste à la collecte des ordures dans les ménages pour les stocker à un endroit aménagé loin de la ville.

Déjà, le maire a fait des descentes sur le terrain, de quartier en quartier, les 27, 28 et 29 mars dernier, où il a sensibilisé les populations sur la nécessité du projet.

Le site retenu pour le dépotoir intermédiaire est à Hétsigomé, une localité située sur la route Tohoun-Notsè.

Cyril ADOHOUN et Jeremy AHOSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.