EN CLAIR Politique

Pour la réussite du dialogue national inclusif : La CEDEAO apporte son soutien indéfectible

La Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) reste solidaire du Mali. « Nous soutenons fortement ce dialogue national inclusif », a affirmé le président de la Commission de la CEDEAO, M. Jean Claude Kassi Brou. Tout en invitant les acteurs à s’impliquer dans le processus pour sortir de la crise que traverse le pays.

C’était à la faveur d’une audience accordée le vendredi 15 novembre 2019 par le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Boubou CISSE au Président de la Commission de la CEDEAO, M. Jean Claude Kassi Brou, en présence du Représentant Spécial de la CEDEAO au Mali, M. Hamidou Boly et de M. Mamadou Traoré, Commissaire de la CEDEAO en charge de l’Industrie et de la Promotion du secteur privé.

«Il était tout à fait normal que la commission de la CEDEAO vienne apporter son soutien, sa compassion et présenter ses condoléances aux familles et à l’ensemble du Mali. Montrer également notre solidarité et indiquer que nous sommes toujours aux côtés du Mali dans le cadre des épreuves dont le pays fait face », a déclaré le Président de la CEDEAO à sa sortie d’audience.

Jean Claude Kassi Brou a exprimé toute sa satisfaction de constater tous les efforts faits par le gouvernement du Mali pour renforcer la cohésion nationale et dans le cadre du Dialogue National inclusif.

«Nous soutenons fortement ce dialogue national inclusif et nous invitons vraiment l’ensemble des acteurs à y participer parce qu’il s’agit d’abord du Mali et des Maliens, pour que nous puissions trouver des solutions aux problèmes du Mali » a-t-il soutenu.

Le président de la commission de l’institution sous-régionale a salué la détermination des autorités maliennes qui ont pris les mesures idoines pour renforcer les dispositifs sécuritaires et améliorer l’efficacité des interventions face aux attaques extérieures et terroristes.

Autre point fort de cette rencontre entre les deux personnalités porte le point sur l’état d’avancement du projet de plan d’actions prioritaires de lutte contre le terrorisme qui a été demandé lors du sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la CEDEAO, qui s’est tenu à Ouagadougou (Burkina Faso) le 14 septembre dernier. Ce plan sera présenté lors du prochain sommet ordinaire des chefs d’états qui aura lieu le 21 décembre à Abuja (Nigeria).

 Cyril ADOHOUN

L’Observatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *