Actualité Education UNE

Face aux forces vives : IBK sauve l’année scolaire

Application correcte et immédiate de l’article 39 accordant des avantages de salaires au corps enseignant, formation d’un gouvernement d’union nationale, libération prochaine de l’honorable Soumaïla Cissé…Le président Ibrahim Boubacar Keita apporte le bouillon d’apaisement du climat social en ébullition depuis la manifestation du 5 juin dernier.

S’adressant aux forces vives de la nation, hier après-midi, au CICB, le président de la République, IBK, a fait des annonces fortes tendant à apporter des réponses aux préoccupations exprimées lors de la manifestation du M5-RFP.

L’une des réponses concrètes annoncées par le Chef de l’Etat est l’application de l’article 39 du Statut général des enseignants, en grève depuis des mois, la restitution des retenues sur les salaires, le rappel et la reprise normale des cours dans tous les établissements scolaires.

Conformément à l’instruction ferme du Président de la République dans son discours à la nation du 14 juin 2020, le gouvernement devra appliquer l’article 39 du statut particulier des enseignants. Ce mardi 16 juin, la rencontre entre les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 et le Premier ministre Dr Boubou Cissé est parvenue à accorder l’indice 1240 à partir de janvier 2020, l’indice 1270 à partir de janvier 2022 et l’indice 1387 en juillet 2022.

Seul point de revendication des enseignants depuis novembre 2019, l’application immédiate de cet article 39 de la loi 007 du 16 janvier 2018 devra mettre fin à la crise scolaire et permettre aux enfants de regagner les classes.

IBK l’a dit : « Soumaïla Cissé est vivant et il sera bientôt parmi nous »

En effet, cette loi du statut du personnel enseignant des enseignements secondaire, fondamental et de l’éducation préscolaire et spéciale stipule que toute majoration de rémunérations des fonctionnaires relevant du Statut général des fonctionnaires s’applique, de plein droit, au personnel enseignant des enseignements secondaire, fondamental et de l’éducation préscolaire et spéciale. Chose que le gouvernement avait refusé jusque-là, arguant que les finances de l’Etat ne pouvaient tenir.

Au CICB, le président IBK a informé aussi l’assistance de la prochaine formation d’un gouvernement d’union nationale pour ensemble apporter des solutions aux difficultés du moment. ‘’L’heure n’est pas à la division’’, soutient-il. Une manière pour lui d’inviter les forces vives à l’union sacrée.

Selon le président de la République, l’honorable Soumaïla Cissé est en vie.  « Nous sommes en contact avec ses ravisseurs, nous savons qui le détient. Il sera parmi nous, bientôt », rassure le président Keita.

Quant aux acteurs de la manifestation du 5 juin contre le régime, baptisé le M5-RFP, , ils restent camper sur leur position.

Aux dernières nouvelles, une conférence de presse est prévue cet après-midi, probablement pour arranger les angles.

Habi Sankoré

Le SOFT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *