Actualité UNE

Guéguerre autour du M5-RFP: Issa Kaou Djim promet l’enfer à Choguel K. Maïga

Amis hier contre IBK, les deux figures emblématiques du M5-RFP que sont Issa Kaou Djim et Dr Choguel Kokala Maïga se livrent à une guerre viscérale qui les conduirait devant les tribunaux.

L’unité dans la diversité au sein du M5-RFP contre le régime démocratiquement élu du Président Ibrahim Boubacar Kéita avait reçu un coup dur avec le retrait de la CMAS. La divergence des intérêts entre la CMAS et la branche politique du M5-RFP au lendemain du coup d’Etat  a sonné le glas du mouvement. Alors que les pro-Dicko sont pour une transition politique dirigée par les militaires du CNSP, les pro-Choguel n’entendent pas de cette oreille cette option.

Mais, la situation se corse entre les alliés d’hier au point que la plaie devient de plus en plus béante. Issa Kaou Djim et Dr Choguel Kokala Maïga sont à couteau tiré et la cicatrisation de la plaie risque de ne pas être pour le lendemain.

 En effet, à l’heure du processus de la mise en place du Conseil National de la Transition (CNT), l’organe législatif de la transition en phase d’être boycotté par la grande partie des formations politiques, le Coordinateur de la CMAS ne fait pas cadeau. Issa Kaou Djim tire à boulet rouge sur tout ce que bouge, surtout les acteurs politiques, chacun y trouve sa part, surtout l’opposition d’hier au sein du FSD.

Lutte contre la corruption : Qu’est-ce qui fait courir Jeamille Bittar ?

« Ceux qui font du bruit aujourd’hui au nom du M5, c’est l’aile FSD. C’est eux qui veulent récupérer le M5 pour les élections à venir. Qu’ils sachent que le M5 n’est pas un parti politique », a-t-il fait savoir. Avant de menacer : « Seule la Justice va nous départager ».

Issa Kaou Djim n’est pas par le dos de la cuillère, quand il fait savoir que « Choguel Maïga est l’héritier politique de Moussa Traoré ». A en croire ce porte-voix de l’imam Mahmoud Dicko qui feint de se battre retraite à la mosquée, « il (Choguel) ne peut en aucun cas diriger un mouvement démocratique. Le M5 est un label pour eux pour essayer de mener un combat ».

Le Président du l’URD, non moins président du FSD, n’est pas épargné des boulets rouges de M. Djim quant à son enlèvement par les djihadistes : « Soumaïla a-t-il été réellement enlevé ? », s’est-il interrogé. Avant d’enfoncer le clou : « On ne sait plus ce qui est vrai ou faux. Je ne vais pas polémiquer sur ça ».

D.C.A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *