Rentrée scolaire 2022-2023 Mali
Actualité Education Société UNE

Rentrée scolaire fixée au 16 septembre 2022 : La controverse

Officiellement, la date de la rentrée scolaire est fixée au 16 septembre prochain par le ministère de l’éducation nationale. Cette décision est inopportune, selon certains acteurs clés de l’école,  qui auraient préféré le 03 octobre.

Le secrétaire général du ministère de l’éducation nationale a annoncé sur les ondes de la chaîne publique ORTM et certaines radios de la place que la rentrée des classes pour le préscolaire, le fondamental, l’enseignement secondaire général et normal, est fixée pour le 16 septembre 2022. L’annonce de cette nouvelle semble surprendre certains acteurs de l’école notamment les parents d’élèves et les syndicats de l’éducation. Certains d’entre eux n’ont pas hésité à hausser le ton sur les réseaux sociaux expliquant que des écoles sont occupées par des familles victimes d’inondations dans certaines localités. Ou encore des enfants constituent une main d’œuvre importante pour leurs parents en cette période hivernale. Et que la date du 3 octobre comme d’habitude serait mieux.

 »Le travail remarquable abattu par le ministre de l’Education Nationale pour l’année scolaire 2021-2022 a réjoui tout le monde. Tout le monde a salué l’effort dans l’organisation des examens de fin d’année. Mais avec l’annonce de la rentrée scolaire 2022-2023 pour le 16 Septembre par le SG du ministère,  l’inquiétude des parents d’élèves est là » souligne un internaute.

A LIRE AUSSI

Pratique homosexuelle au centre d’instruction de Ségou : La hiérarchie alertée sur le cas d’un « groupe de lesbiennes »

Même si la date indiquée du 16 septembre est mentionnée dans le calendrier de 2021-2022, il est important de prendre en compte la réalité du terrain.

A la question : « peut-on rentrer en classe en septembre ? », « la réponse, c’est non », répond un enseignant.  »Car il y a beaucoup d’écoles occupées par les eaux pluviales et septembre c’est encore le mois hivernal’’, explique-t-il avant d’ajouter que le ministère de tutelle doit laisser la rentrée des classes pour le 03 octobre en tenant compte de plusieurs aspects.

Pour lui, la rentrée des classes ne se limite pas seulement à Bamako. Il y a aussi des zones rurales où les enfants en septembre sont occupés par les travaux champêtres.

Le secrétaire général du SNEC, Moustapha Lèche Guitteye, a très vite réagi le réseau social Facebook à l’annonce de la rentrée des classes pour le 16 septembre. Selon lui, la rentrée scolaire du 16 septembre 2022 est impossible et ça ne passera pas.  »La décision de la rentrée doit être prise en concertation avec l’ensemble des acteurs de l’école », précise-t-il.

OAM

Le Soft

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.