Attaher Sidi Mohamed- écrivain -Soumaila Cissé Itinéraire politique, diplomatique et professionnel d'un homme d'État
Culture Société UNE

Un an après, Soumaila Cissé immortalisé par l’écrivain Attaher Sidi Mohamed

25 décembre 2020, 25 décembre 2021. Cela fait exactement un an jour pour jour que Soumaïla Cissé est parti pour toujours. A cette occasion, Attaher Sidy Mohamed n’a pas voulu laisser dormir dans la mémoire de sa postérité l’histoire de ce grand homme. Il a profité de ce premier anniversaire de la mort cet illustre homme politique pour le faire revivre dans un livre intitulé : ‘’Itinéraire politique, diplomatique et professionnel d’un homme d’État ».

A Azalaï Grand Hôtel de Bamako, la cérémonie de dédicace a été placée sous la haute présidence du Dr Choguel Kokalla Maïga, Premier ministre et le haut parrainage de Mme Cissé Astan Traoré, épouse de l’illustre disparu. C’était en présence de la famille du défunt, du ministre en charge de l’Artisanat, de la culture, de l’industrie hôtelière et du tourisme, Andogoly Guindo,  et de beaucoup d’autres personnalités de marque telles que Pr Aly Nouhoum Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale et Abdrahamane Touré, l’imam de Koulouba non moins un ami du regretté Soumaïla Cissé.

En effet, l’imam de Koulouba a ouvert la séance par la récitation de la Sourate Al-Fatiha, suivie de bénédictions spéciales en la mémoire de son ami disparu et pour le Mali.

Le lancement de ce livre d’hommages intervient au moment où l’on commémore le premier anniversaire de la mort de Soumaïla Cissé. Il s’agit de sa mort, non pas de sa disparition. Car comme dit l’autre : ‘’un grand homme ne disparaît jamais, mais plutôt il se meurt’’.

A LIRE AUSSI

Grande Gueule : La CEDEAO et le Mali en positions maximalistes

‘’Itinéraire politique, diplomatique et professionnel d’un homme d’État ‘’ est un recueil de témoignages et autres faits réalisés par Soumaïla Cissé, tant sur le plan national que sous régional et d’ailleurs, et aussi ses ambitions pour son pays.

En écrivant ce livre de 245 pages, édité aux éditions YEREDON, l’auteur rend hommage tout en montrant sa gratitude et sa reconnaissance à Soumaïla afin de l’immortaliser.

« Pour moi, Soumaïla Cissé mérite d’être enseigné dans les écoles maliennes. Parce qu’il a tout donné au Mali. En perdant Soumaïla, nous avons perdu une lumière », a témoigné Attaher Sidy Mohamed.

De poursuite, il précisera qu’il a écrit ce livre pour que la nouvelle génération le lise et connaisse le vrai combat que Soumaïla a mené.

« J’ai connu Soumaïla quand on était encore des étudiants boursiers à Dakar. Puis, on a milité ensemble à Montpellier en France toujours en étant étudiant. C’est un honneur pour moi d’éditer ce livre. Car le combat de Soumaïla c’est le mien…je suis un éditeur humanitaire », explique Hamidou Magassa, éditeur du livre.

Une veuve très forte de cœur et d’esprit du nom d’Astan Traoré, épouse du regretté Soumaïla Cissé n’a pas été en marge de cette série de témoignages. Elle a montré sa reconnaissance à l’auteur du livre tout en affirmant que cela contribuera à immortaliser son mari qui repose éternellement depuis un an.

« La parution de cet ouvrage vient à point nommée, car elle coïncide justement avec le premier anniversaire du décès de mon mari. Il a été pour moi, un Papa, un mari, un frère et tout ce qu’il y a de mieux pour sa famille », a soutenu Mme Cissé Astan Traoré.

A sa suite, le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga nous rappelle dans une longue intervention qu’un événement majeur dédié à Soumaïla Cissé ne saurait se faire sans sa présence. Tout de suite, il s’est mis à lister les combats et autres faits marquant la construction du pays.

A titre de rappel, des témoignages laissent voir que Soumaïla Cissé a servi le Mali d’abord à la compagnie malienne du développement de textile (CMDT), et ensuite sous le régime d’Alpha Oumar Konaré en tant que ministre des finances de 1994 à 2000, et ministre de l’équipement, de l’aménagement du territoire, de l’environnement et de l’urbanisme de 2000 à 2002 avant de se présenter aux élections présidentielles de 2002, où il est sorti malheureux. Et encore en tant que député pendant plusieurs années dans la circonscription de Niafunké.

Sidy Coulibaly, Stagiaire

L’Observatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.