Actualité UNE

Dossier de déstabilisation de la transition Boubou: Cissé est-t-il vraiment coupable ?

Après la Primature, tout est devenu compliqué pour ce baron du régime IBK. Perdu des radars, Dr Boubou Cissé semble ne pas être sorti d’affaire. Est-ce à cause de raisons politiques ou pour une conspiration contre les tombeurs de son employeur ? Le suspense reste total pour l’heure !

Figure de proue du défunt pouvoir, Dr Boubou Cissé aura survécu à tous les remaniements ministériels. Il a occupé assez de départements orientés vers les questions d’argent jusqu’à devenir la titulaire du département des finances. Une posture qu’il savourera et qui sera maintenue malgré les fonctions de Premier Ministre.

Dr Boubou Cissé reste donc un gros poisson pour les filets de la justice qu’il n’est pas censé ignorer. Dès la chute d’IBK, il avait été séquestré par les princes du jour à Kati. Les nouveaux maitres du Mali l’y avaient retenu des semaines durant avant de le libérer.

Même si Dr Boubou Cissé recouvra sa liberté à la suite des injonctions de la CEDEAO, il n’en demeure pas moins que la transition ait exigé qu’il reste à la disposition de la justice.

C’est justement ce qui compromet le cas de l’ex-Chef du gouvernement dans la mesure où il semble porter disparu. Du moins selon les autorités qui ont relayé cette information, finalement reprise par une pléiade de médias. Même si le concerné aura démenti ne pas conspirer contre l’État et mis en avant les hautes fonctions qu’il a occupées, une visite des forces de sécurité chez lui changera la donne.

Absent au moment des faits, il est finalement absent auprès de ses co-accusés qui ont tous été écroués à la prison centrale de Bamako. Son avocat qui n’est autre que Me Kassoum Tapo (ex garde des sceaux), dément de son côté. L’ancien PM n’a reçu aucune convocation et est bien dans les environs. Tels sont les propos tenus par le cabinet du célèbre avocat qui entend se battre pour son collègue de client. Face aux médias, la défense évoquera un dossier vide et une cabale politique, sans réelles charges.

Lire aussi:  Affaire de déstabilisation de la transition : Les avocats de Boubou Cissé et coaccusés déshabillent le dossier – icimali.com

Peut-on dire que Dr Boubou avait-il sa vie en danger ? A-t-il été informé de la venue des agents qui ont investi son domicile privé ? Pensait-il à une revanche, qui expliquerait ce que la justice reproche au puissant ex ministre des finances ? Est-ce parce qu’il était à disposition de la justice depuis sa sortie de la prison dorée de Kati, que la procédure a été de la sorte ?

Reste que l’image de ce jeune leader prend un coup. Depuis qu’il a recouvré la liberté suite au Coup d’État, il est vite apparu sous les radars. En plus d’apporter son soutien aux couches défavorisées, le nom de Boubou Cissé circulait beaucoup dans l’arène politique. En premier, l’ADEMA, suivie du RPM et depuis peu l’URD voire l’ASMA où siègent des membres de sa famille. Certains états-majors l’aimeraient dans leurs rangs pour être le porte-étendard aux futures échéances.

Autrement dit, des partis politiques rêveraient de voir Dr Boubou Cissé devenir leur candidat pour Koulouba 2022. Le discrédit que provoquent ces dossiers judiciaires l’élimine de la course au fil des jours. A moins d’un rebondissement spectaculaire qu’on espère voir du côté de Me Tapo désormais sous le feu des projecteurs, après un retour mitigé au cabinet de 6 ministres.

Idrissa KEITA

Le Soft

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.