Souveraineté du Mali : Les jalons posés par la transition
Actualité UNE

Mali : Les jalons de la souveraineté et de l’autonomisation

Les différentes péripéties que le Mali a connues ces derniers temps a permis aux autorités de la transition de mieux connaître les causes de sa vulnérabilité. Ainsi, forts des enseignements tirés de toutes les difficultés dont certaines ont été imposées à dessein au Mali, lesdites autorités ont décidé de réduire la dépendance du pays vis-à-vis des facteurs exogènes et de lui assurer plus d’autonomie.

Selon le Président de la transition, colonel Assimi Goïta, à l’occasion du 62ème anniversaire du 22 septembre, fête nationale d’indépendance du Mali, le Gouvernement du colonel Abdoulaye Maïga envisage la relance des secteurs productifs stratégiques pour la sécurité et l’indépendance économiques du pays. Il s’agit, selon colonel Goïta, de la relance de la Compagnie malienne de Textile (COMATEX), des chemins de fer, de l’Usine malienne de produits pharmaceutiques (UMPP), et du projet de construction du barrage de Taoussa. « Ceci nous permettra de produire de l’électricité pour couvrir une bonne partie de notre consommation et assurer l’irrigation de terres de culture », a indiqué le Président de la Transition.

A en croire le Chef de l’Etat malien, le Gouvernement va ouvrir plusieurs nouveaux chantiers pour renforcer la politique d’autonomisation du Mali. Il s’agit, en plus de l’ouverture de l’École africaine des Mines, de la création d’une société de recherche et d’exploitation minière, ainsi que de la construction d’une usine de raffinage de l’or et d’une usine de filature de coton.

A LIRE AUSSI

Mali: « Le développement économique, un impératif pour satisfaire les besoins vitaux »,  le Président Assimi

Dans notre stratégie économique, a poursuivi colonel Goïta, il s’agit désormais, dans une optique de renforcement du tissu industriel du pays, de transformer les matières premières stratégiques sur place pour créer de la valeur ajoutée.

Aux dires du Président Assimi, il sera lancé, aujourd’hui jeudi 22 septembre 2022, la construction d’un Complexe hospitalier de 4e référence pour diminuer les évacuations sanitaires des concitoyens. Enfin verra bientôt le jour le Pôle scientifique et technologique du Mali pour concrétiser l’ambition des autorités de la transition de placer le Mali sur l’orbite des technologies moderne. « La première composante de ce pôle sera le Centre de recherche en robotique et en intelligence artificielle qui aura pour mission de faire émerger des chercheurs de haut niveau et d’assurer l’encadrement des jeunes talents, écoliers, lycéens et étudiants, dans le domaine technologique », a-t-il laissé entendre.

Mariam DOUMBIA/ Icimali.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.